lundi 30 janvier 2023

Une femme et des hommes

-

 

Abdellatif Salhi

   Jamais intronisation d’un nouveau gouvernement marocain n’aura autant fait jaser rues et lieux publics. Une maturité politique plus saine est en passe de barrer la voie aux magouilleurs à la petite semaine.

 

   La dernière campagne électorale a permis aux observateurs de percevoir le degré de conscientisation et de responsabilisation ayant prévalu au  niveau des couches populaires.

 

    En pleine crise sociale due notamment aux fluctuations du marché de l’emploi, un homme à la barbe blanche s’empare des règnes du pouvoir. Attention, rien à voir avec le père Noel ! Mais le nouveau maitre de la scène politique a promis que plus rien ne sera plus comme avant.

 

   Cela n’est pas sans nous rappeler un certain Abderrahmane El Youssoufi qui, du temps du roi défunt , avait accepté de sortir le pays de l’impasse. Or, même entouré des plus illustres  économistes de son parti,  El Youssoufi a assisté  , impuissant , à une galopade effrénée du chômage des jeunes diplômés.

 

  Le pire, c’est que les rangs de ces derniers ne faisaient que grossir au fil des ans. Et encore !

 

   Aujourd’hui, des hommes et une femme se sont donné la main pour le meilleur et pour le pire afin de mener notre barque de fortune à bon port.

 

  El Youssoufi , prédécesseurs et successeurs en seraient témoins. Bon vent tout de même !           

- Advertisment -