lundi 17 juin 2024

Journée internationale des monuments: TARIK Oualalou, l’Architecte Ambassadeur du Patrimoine Marocain

-

La Journée internationale des monuments et des sites est célébrée chaque 18 avril. Cette journée est dédiée à la préservation et à la promotion du patrimoine culturel et historique du monde entier.la représentation du patrimoine culturel et historique passe certes par les lieux mais aussi par ceux et celles qui contribuent à  la sauvegarde et à  la réhabilitation  de ce patrimoine .

Le patrimoine matériel ou immatériel versent aussi dans ce patrimoine qui nous fait et qui détermine nos identités et enrichi nos différences. Le Patrimoine comme support aux identités  et un questionnement de ces dernières.

Manal Fakhar El Majdoubi, passionnée par le patrimoine  ponctue cette journée en mettant en avant des profils qui travaillent pour que le patrimoine du Maroc puisse être sauvegardé, réhabilité et qu’il  brille par son identité si particulière à travers le monde.

Architectes, muséologues, archivistes…plusieurs métiers au service du patrimoine.

TARIK Oualalou : l’Architecte Ambassadeur du Patrimoine Marocain

Tarik Oualalou quitte le Maroc après son baccalauréat au lycée Descartes en 1995 pour Paris, où il obtient son premier diplôme de l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais. C’est aux Etats-Unis, à l’Ecole de design de Rhode Island, où il obtient son deuxième diplôme et y donne des cours.

 Fils de Fathallah Oualalou, ancien ministre et maire de Rabat, Tarik tourne le dos à la politique et choisi l’architecture et l’art. Un métier dans lequel il va siéger avec les grands !

Durant son séjour aux Etats unis Tarik va faire la rencontre avec celle qui va devenir son épouse et sa partenaire pour fonder ensemble en 2001, l’agence O+C d’D’architecture et d’urbanisme à Paris, puis à Casablanca. Une agence dont le travail s’est fait distinguer depuis ses débuts.

Surnommé l’architecte de la désobéissance, Tarik a toujours revendiqué la transgression des murs et de la ville. Sa touche personnelle et rebelle est un cas d’école.

Même si son agence est internationale, Tarik insiste à contribuer brillamment à l’Architecture et à la sauvegarde du patrimoine de son pays. A son actif  le musée archéologique de Volubilis, le centre culturel du Maroc à Paris et le pavillon du Maroc à l’expo 2020 à Dubaï  ainsi que d’autres projets comme le pavillon du Maroc de la COP22, la rénovation de l’hôtel Lincoln et l’Université Mohammed VI polytechnique.

Depuis ses débuts, l’Architecte Tarik Oualalou expose la culture marocaine partout dans le monde à travers ses réalisations. L’historique de ses travaux montre son attachement au patrimoine marocain dans ses différents genres et surtout son attachement à rendre hommage à ce patrimoine en le faisant voyager.

 A cet architecte doué a été également confiée la tâche d’inscrire 800 projet architecturaux au patrimoine national pour devenir le maître de l’inventaire des projets du patrimoine de Casablanca. D’ailleurs Tarik Oualalou a contribué aux côtés de Jean louis Cohen et Bernard Toulier au premier Atlas sur le patrimoine de Casablanca qui a été réalisé avec l’Agence Urbaine de Casablanca.

Entre son cabinet à Casa et celui de Paris, Tarik Oualalou est resté fier de ses racines et le fait savoir dans chacune de ses œuvres. Il est à l’origine de nombreuses constructions emblématiques des deux côtés de la Méditerranée au grand bonheur de ses clients.

- Advertisment -