jeudi 25 avril 2024

Quand l’entreprise s’ouvre à la culture

-

Depuis son ouverture, INEX by Chaoui Bois, premier coworking space dédié à l’art et à l’architecture, ne cesse d’accueillir diverse manifestations culturelles et artistiques. Ce samedi 23 mars, il nous convie à Quintessence, exposition de calligraphie en hommage à Moulay Hassan Handara.

Chaoui Bois est une entreprise familiale qui s’est développée au fil des années pour finir   aujourd’hui comme   référence du bois au Maroc. En janvier 2023, son DG, Adil Chaoui, a eu l’idée généreuse d’ouvrir en son sein un espace pour promouvoir la culture à travers ses diverses facettes : Peinture, sculpture, architecture, livre, musique et chant, artisanat… Il déclarait alors à la presse que « c’est un espace de networking mais   aussi un showroom pour mettre en avant les créations des architectes et des artistes.  L’objectif est de créer un écosystème avec une vision qui intègre le regard d’artiste dans les conceptions architecturales et d’offrir aux jeunes architectes un lieu de rencontre qui inspire la créativité et l’expression personnelle ».

Un an d’activités originales et variées

Une infinité d’évènements ont eu lieu à INEX by Chaoui Bois, suivis par un public   amateur des arts et des lettres qui se fidélise de vernissage en vernissage. Je cite, entre autres, l’accrochage inaugural « 5 en mouvement », l’exposition sculpture avec une soirée Qanoun, l’exposition aérospatiale avec la présentation du livre de Hassan Laghdache « histoire de l’aviation au Maroc. Période coloniale », « visions de mains féminines » à l’occasion du 8 mars,   exposition rehaussée par les chants de la chorale féminine Afnan sous la direction de M Abdennaceur Mekkaoui…parmi les autres événements organisés comment ne pas évoquer Le souk solidaire qui « va bien au-delà d’une simple plateforme de vente. Il s’agit d’une véritable communauté d’artisans et d’amateurs d’art qui se rassemblent pour célébrer et promouvoir l’artisanat marocain. » comme le note Adil Chaoui.

INEX by Chaoui Bois est certes un espace qui enrichie l’offre culturelle de la ville de Salé mais un vrai laboratoire d’idées et d’expériences pour promouvoir la culture et encourager les jeunes créateurs. Avec des partenaires locaux comme l’Association Assil pour le théâtre et l’animation culturelle et le club de Musique Marocain, les jeunes sont conviés à des ateliers de théâtre, chants et autres cours d’instruments.   Quant au partenariat avec l’Association Les Angles, il permet l’organisation de formations artistiques et culturelles au bénéfice des habitants de la ville. Bref une Warcha comme le titre de la revue que vient de lancer l’espace. Bon vent à Adil Chaoui, Najib Mtoul, Hassan Laghdache et autres soldats de l’ombre !

La revue

«Warcha, art, culture, design» est le titre de la revue que vient d’éditer l’équipe d’INEX Chaoui Bois. Son édito chute sur ces mots : «Ce premier numéro marque le début de notre voyage ensemble, un voyage au cœur de l’art, de la culture et du design. Restez à l’affut, car «Warcha» est prêt à vous emmener dans un atelier vibrant de créativité, d’authenticité et d’exploration.» Il suffit de parcourir le sommaire pour s’en convaincre : Un dossier spécial, au cœur du bois marocain, une interview avec les architectes Rita Alaoui et Ismail Guedira, fondateurs d’Aga Studio, interview avec le chef cuisto Aissam Ait ouakrim, un reportage sur CEMA-bois de l’Atlas, les couleurs tendances 2024 et enfin une page dédiée aux brèves. Vivement la suite !

- Advertisment -