lundi 22 avril 2024

Inauguration d’une fontaine offerte par le Royaume du Maroc à l’Union africaine

-

Jeudi 15 février à Addis-Abeba, une fontaine offerte par le Royaume du Maroc à l’Union africaine a été inaugurée en présence du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et du président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat.

C’est en marge de la 44ème session du Conseil exécutif et du 37ème Sommet de l’Union africaine (UA) qu’une cérémonie d’envergure s’est tenue à l’occasion de l’inauguration de ce chef-d’œuvre de l’artisanat marocain, dont la réalisation a été confiée à Mohammed Kamal Bedraoui, architecte du projet, et Zouhair Kabbaj, de Kazo Group.

Cette fontaine représente véritablement la quintessence de l’art du zellige, dont les artisans marocains sont les détenteurs, et incarne la genèse de cet artisanat codifié par des formes de couleurs et des matériaux tels que le bois et le plâtre sculpté, le laiton ciselé et perforé ainsi que le zellige, ces motifs complexes de carreaux découpés, alliant dans un savant mélange précision et maîtrise de la géométrie spatiale et de l’esthétique.

L’eau, élément central de cette fontaine, est quant à elle le symbole même de «la spiritualité, la propreté et la sérénité», ont relevé les deux architectes de ce projet dans une déclaration à la MAP.

Érigée devant la grande salle de conférences baptisée du nom de Nelson Mandela, dans le grand hall d’exposition du siège de l’UA, cette fontaine fonctionne en toute autonomie, grâce aux plaques photovoltaïques alimentées par des batteries dont elle est équipée.

Une solution verte pour un chef-d’œuvre qui s’inscrit dans la plus pure tradition marocaine, reflétant d’une part l’authenticité de l’artisanat marocain à travers son fleuron, le zellige, et incarne, d’autre part, l’histoire ancestrale de l’artisanat marocain qui continue d’être perpétuée à travers une multitude de métiers d’art.

En effet, ont souligné les deux réalisateurs du projet, «l’artisanat marocain incarne l’excellence et la créativité qui contribue à la préservation de l’identité marocaine».

Cette inauguration d’envergure s’est déroulée en présence de ministres des Affaires étrangères des pays africains, de la vice-présidente de la Commission de l’UA, des Commissaires de l’Union, de hauts responsables de l’organisation panafricaine, plusieurs personnalités et membres du corps diplomatique, ainsi que des médias.

- Advertisment -