vendredi 21 juin 2024

Léo Ferré, Spartacus et Germinal, la culture militante de François Hollande

-

 

 

 

Par Laurent Martinet

 

 

  François Hollande, s’est confié à RTL sur ses goûts culturels. Des goûts qui se révèlent très politiques.

 

  Sa musique préférée? Avec le temps, de Léo Ferré. Une chanson « éternelle », qu’il connaît « par coeur », et qui lui rappelle sa jeunesse. Certes, Ferré l’anarchiste n’aurait jamais voté pour une élection présidentielle. François Hollande reconnaît que certains « cris » de protestation sont nécessaires, mais préfère parler de Jacques Brel, qui « s’est engagé très tôt en faveur de Mitterrand ».

 

  Son film préféré? Spartacus, de Stanley Kubrick. Cet esclave thrace qui mena une révolte armée de gladiateurs contre Rome est une référence classique de la pensée de gauche. François Hollande aime particulièrement le moment où, Spartacus étant sommé de se dénoncer, chacun de ses compagnons s’avance en déclarant: « Je suis Spartacus ». Effectivement, un bel exemple de solidarité de parti.

 

  Son livre préféré? Germinal, d’Emile Zola. S’il fallait enfoncer le clou… La misère du travail à la mine, le grand roman social français. Un choix « politico-littéraire », comme il le reconnaît, parce « c’est notre histoire », et que ces luttes « nécessaire à mener » ne sont pas si lointaines. Quant à ses autres choix littéraires, François Hollande admet s’en remettre à sa compagne Valérie Trierweiler, critique littéraire à Paris-Match après avoir été journaliste politique. Et apprécier l’auteur Laurent Binet, justement chargé de suivre sa campagne pour en faire un livre. Attention François, il n’y a pas que la politique dans la vie! 

- Advertisment -