samedi 22 juin 2024

La Journée internationale des monuments: FADILA EL GADI, l’Ambassadrice du Caftan Marocain

-

La Journée internationale des monuments et des sites est célébrée chaque 18 avril. Cette journée est dédiée à la préservation et à la promotion du patrimoine culturel et historique du monde entier.la représentation du patrimoine culturel et historique passe certes par les lieux mais aussi par ceux et celles qui contribuent à  la sauvegarde et à  la réhabilitation  de ce patrimoine .

Le patrimoine matériel ou immatériel versent aussi dans ce patrimoine qui nous fait et qui détermine nos identités et enrichi nos différences. Le Patrimoine comme support aux identités  et un questionnement de ces dernières.

Manal Fakhar El Majdoubi, passionnée par le patrimoine  ponctue cette journée en mettant en avant des profils qui travaillent pour que le patrimoine du Maroc puisse être sauvegardé, réhabilité et qu’il  brille par son identité si particulière à travers le monde.

Architectes, muséologues, archivistes…plusieurs métiers au service du patrimoine.

FADILA EL GADI : L’Ambassadrice du Caftan Marocain qui lie l’Orient et l’Occident par la broderie Marocaine

Fadila El Gadi est une styliste passionnée par la mode depuis son jeune âge. C’est au sein de la vieille médina de Salé qu’elle s’initie depuis l’âge de 10 ans à la couture et à la broderie durant chaque vacance scolaire chez des artisans slaouis qui faisaient apprendre le métier aux jeunes filles dans le cadre d’ateliers de broderie au grand bonheur de leurs mamans. Cette initiation à encouragé Fadila à s’inscrire à “Miss Mode”, une école de stylisme qui se trouve au centre-ville de Rabat pour renforcer son savoir-faire et vivre pleinement sa passion pour le stylisme et le modélisme.

Apres avoir eu son diplôme, Fadila El Gadi, ouvre, au début des années 90, son premier business chez elle qui était sous forme d’un petit atelier où elle vendait de petites collections destinées à être vendues en Italie à des personnalités. La perte de son père et de son frère dans un grave accident va changer la trajectoire de Fadila puisqu’elle s’est retrouvée dans l’obligation de mettre sa carrière en pause pour pouvoir subvenir aux besoins de sa famille, elle s’est donc consacrée alors au prêt à porter.

Mais comme le hasard fait bien les choses, il y aura quelques rencontres qui changeront le cours de la vie de la styliste, notamment sa rencontre avec “Yves Saint Laurent”. En effet, en 1999 , Fadila fait la rencontre de ce grand styliste de renommée mondiale qui croit en elle , en son talent et en son amour pour la création et le stylisme et lui confie la lourde tâche d’être la créatrice patentée de la boutique au Jardin Majorelle de Marrakech où ses collections font fureurs et attirent une clientèle cosmopolite grâce aux créations de Fadila El Gadi qui alliaient chic parisien avec tradition marocaine  ancestrale . Ensuite en 2003, elle fit la rencontre de “Paul Thorel” qui lui a apporté énormément d’aide dans l’exposition à Naples en lui présentant des artistes ainsi que des gens de la mode.

Fadila El Gadi est une artiste et une femme inspirante, elle a démarré de rien, elle avait la responsabilité de sa famille et la responsabilité de sa fille, mais grâce à son acharnement e son sérieux, elle a pu y arriver. Aujourd’hui, elle compte à son actif plusieurs points de ventes et de showrooms notamment à Rabat, à Marrakech, à Tanger, à Paris ainsi que les deux showrooms de Marrakech à La Mamounia et à Royal Mansour ou encore des concept stores à Bruxelles et Genève.

Fadila El Gadi est une femme qui doit son succès et son travail acharné, à son gout pour le détail, pour la qualité du travail, des matériaux et des ornementations. Tout cela fait que la marque Fadila El Gadi soit une des meilleures marques et griffes marocaines qui lient patrimoine et modernité qui puissent exister au Maroc et à l’international.

Cette créatrice marocaine a côtoyé plusieurs sommités du monde de la mode et de l’art comme Yves Saint Laurent, Pierre Bergé, Bernard Sanz, Alaya , Giambattista Valli, Mo-hammed El Baz, Fouad Bellamine, Lamia Naji , Chourouq Hriech . Sa griffe a aussi habillé plusieurs stars très connues tels que Marc Lavoine ,  Daniel Auteuil , Beyoncé, Barbara Streisand, et Arielle Dombasle. Mais elle a toujours su rester humble et garder la tête sur les épaules malgré toutes les merveilleuses réalisations qu’elle a pu réaliser dont la fascinante «Ecole de Broderie de Salé» qui a vu le jour en septembre 2016 et qui forme des jeunes marocaines issues de milieux défavorisés aux métiers liés aux arts de la broderie. Et pour remercier Fadila El Gadi pour son engagement envers sa communauté et pour la façon unique avec laquelle elle enrichit toutes les communautés, le Centre John F. Kennedy lui a décerné le 25 janvier dernier au Royal Mansour à Marrakech par Deborah F. Rutter présidente du kennedy center la médaille d’or des Arts en la qualifiant de « femme self made»!

- Advertisment -