dimanche 23 juin 2024

Quand la littérature fait escale à Essaouira

-

 

 

 

 

Lareleve.ma-Agences

 

  «La création culturelle est au cœur de la renaissance et des ambitions d’Essaouira», a affirmé M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi et Président-Fondateur de l’Association Essaouira-Mogador.

 

  Intervenant lors de la 2ème Escale Littéraire organisée vendredi soir à Essaouira aux côtés de Serge Raffy, rédacteur en chef du Nouvel Obs, M. Azoulay a souligné que « la cité des alizés a privilégié le choix des valeurs les plus emblématiques de notre patrimoine national, additionnées à la singularité de l’histoire d’Essaouira pour construire une stratégie de développement durable en harmonie avec les valeurs les plus profondes de la civilisation marocaine ».

 

  De son côté, l’invité des Escales Littéraires d’Essaouira, M. Raffy a affirmé que “dans un monde marqué par des mutations absolues des civilisations, l’humanité cherche à retrouver de nouveaux modèles”, insistant sur l’importance du “pouvoir de métamorphose dans la création d’un nouveau monde plus tolérant et plus créatif”.

 

  « L’âme d’un lieu fait sa force », a-t-il ajouté, indiquant que la ville d’Essaouira, loin des clichés, invite au dépassement de soi, à creuser le mystère afin de faire surgir le côté romanesque de toute réalité. La rencontre des gens d’une ville permet de comprendre le lieu et capter l’essentiel de son histoire, a-t-il estimé.

 

  Journaliste, écrivain et scénariste français, Serge Raffy (59ans) est l’auteur de deux romans et a publié une dizaine d’enquêtes.

 

  Initiées en 2007, Les Escales Littéraires, un projet organisé par le groupe hôtelier Sofitel, offrent l’occasion à des écrivains de vivre un séjour dans un hôtel à travers le monde et de rédiger une nouvelle que leur inspire la destination.

 

  Les séjours des écrivains sont l’occasion d’évènements littéraires locaux (rencontres avec les journalistes, lecteurs et personnalités locales, etc).

 

  La première escale littéraire de la ville des alizés avait invité, en janvier dernier, le journaliste et écrivain français Claude Sérillon, autour d’une nouvelle intitulée “On”, qui retraçait son passage à Essaouira.

- Advertisment -