mercredi 28 février 2024

L’univers féminin de Khalid Nadif à la Villa Blanca

-

 

 

Qods Chabâa

  L’univers féminin de Khalid Nadif est exposé du 24 janvier au 2 février à la Villa Blanca de Casablanca. Un monde pictural tout en énigmes.

 

  Khalid Nadif expose ses œuvres récentes à partir du 24 janvier  jusqu’au 2 février à la Villa Blanca à Casablanca. Encore une fois, cet artiste rend hommage aux femmes. Une nouvelle œuvre très percutante. Des femmes mystérieuses, aux robes rouges et masques bleus, des personnages aux yeux vides.
L’artiste, qui enseigne à Casablanca, est hanté par l’obsession du corps féminin. Certains y verront une référence au cubisme de Pablo Picasso, d’autres préféreront interpréter sa recherche picturale comme étant une pure abstraction. Lignes, traits, masse. Khalid Nadif favorise tous les moyens d’expression picturale pour arriver à son objectif final : celui de surprendre. Pour ne pas orienter le spectateur, voire ne pas fausser son regard.

 

Imagination et suggestion

  L’artiste aime laisser libre cours à la suggestion et à l’imagination. La solitude détient une importance cardinale dans sons œuvre. Solitude des femmes, doit-on préciser, et non de la femme. Car chez Nadif, on dirait que plus les femmes sont ensemble, plus elles sont comme précipitées dans l’abîme de la solitude. L’homme habite entre les plis de leur mémoire, dans les abysses de leur conscience, sur la peau de leurs corps délaissés. L’absent total, le présent absolu. Si Khalid Nadif est obsédé par le corps féminin, il réussit à tempérer des situations souvent imprégnées de tensions psychiques et émotionnelles lourdes et angoissantes. Le vernissage de l’exposition est prévu ce mercredi 25 janvier à 19H30 à la Villa Blanca.

- Advertisment -