mardi 23 juillet 2024

TikTok a perdu une bataille mais Washington n’a pas encore gagné la guerre

-

TikTok a perdu une bataille majeure à Washington, et son interdiction aux Etats-Unis paraît inéluctable, même si le gouvernement va devoir faire preuve de doigté avant de retirer la très populaire plateforme à 150 millions d’Américains.

Son patron, Shou Chew, a fait face jeudi au feu roulant des attaques de la part d’une puissante commission parlementaire, sans vraiment avoir l’opportunité d’y répondre.

Les élus, exceptionnellement unis à droite comme à gauche, accusent TikTok, filiale du Chinois ByteDance, de servir d’outil à Pékin pour espionner et manipuler les Américains.

Une audition qui s’est terminé en « désastre » pour la plateforme, estime Dan Yves, de Webdush Securities, qui s’attend à une montée des « appels des législateurs et de la Maison Blanche à bannir TikTok aux Etats-Unis si ByteDance ne se sépare pas de l’entreprise ».

A moins que ByteDance ne trouve un repreneur américain dans « trois à six mois », il estime que « TikTok sera sans doute interdit d’ici à la fin de l’année ».

- Advertisment -