dimanche 29 janvier 2023

«Il est beaucoup plus facile d’investir au Maroc qu’en Europe !»

-

 

 

 

 

  Parmi les personnalités du monde économique qui sont intervenues hier, vendredi 22 juin, à la rencontre avec les investisseurs de la diaspora marocaine organisée par l’agence ACIM et la Fondation Création d’Entreprises du groupe Banque Populaire, il y avait Hamid Benlafdil, directeur général du Centre Régional d’Investissement du Grand Casablanca.

 

3 questions au DG du CRI de Casa.

 

 

Quels conseils donneriez-vous à des MRE souhaitant investir au Maroc ?

 

Hamid Benlafdil : Pour ceux qui sont salariés dans un pays d’accueil, je leur dirai que la meilleure façon d’investir au Maroc, c’est de le faire en bourse, c’est-à-dire acheter des actions à la bourse de Casablanca ou des parts d’OPCVM [organisme de placement collectif en valeurs mobilières]. Je leur déconseille de se lancer dans un investissement risquant de leur faire perdre beaucoup de temps et de l’argent, ce qui pourrait mettre en péril leur carrière ou leur quotidien.

 

Quels conseils donner aux MRE qui ne sont pas salariés?

 

Ceux-là, sont les MRE qui sont déjà des opérateurs économiques dans leur pays d’accueil, c’est-à-dire ceux qui ont déjà monté des affaires et des entreprises. A ceux-là, je leur conseille de créer des filiales de leur entreprise au Maroc et de penser à attaquer d’autres marchés étrangers à partir du Maroc. Ils doivent prendre conscience qu’il est beaucoup plus facile d’investir au Maroc que dans les pays européens où les réglementations sont beaucoup plus contraignantes que celles du royaume.

 

En pratique, comment devraient-ils aborder le Maroc ?

 

S’ils ont en tête des projets d’investissement, je leur recommande de ne pas venir pendant la période de leurs vacances. Prévoyez plutôt des jours pour venir au Maroc durant lesquels vous vous focaliserez spécialement sur votre projet. Un dernier conseil : surtout n’hébergez pas dans vos familles. Prenez plutôt une chambre d’hôtel afin d’être concentré à 1000% sur votre projet d’investissement.

Par Hanane Jazouani

- Advertisment -