dimanche 23 juin 2024

Ligue 1 : Paris condamné à vaincre pour convaincre

-

 

 

Lareleve.ma-AFP

 

  Même si un nul lui permet de reprendre les devants, le Paris SG est dans l’obligation de l’emporter à Nancy pour écarter les nuages qui s’amoncellent au-dessus de sa tête, samedi lors d’une 30e journée marquée par le «choc européen» entre Lille et Toulouse, dimanche.

 

  Le voyage du leader Montpellier à Marseille a été reporté au 11 avril.

 

  Mathématiquement, un partage des points suffit au PSG pour reprendre les devants. Mais, dans l’absolu, tout autre résultat qu’un succès du PSG ferait planer un sérieux doute sur les chances de titre du club, qui a déjà perdu sa place de leader et égaré la recette du succès depuis 3 rencontres, toutes compétitions confondues.

 

  Carlo Ancelotti, entraîneur du PSG, est dos au mur et n’a toujours pas trouvé la bonne formule tactique pour relancer ses troupes. Sacrifiera-t-il l’un des membres de sa triplette Ménez-Pastore-Nene? Nancy, plus très loin du maintien après 4 matches sans défaite, attend en tout cas les multi-millionnaires parisiens de pied ferme.

 

  Le match entre Lille (3e) et Toulouse (4e) est un choc entre deux candidats à la C1 et fait presque office de pré-barrage pour la Ligue des champions. Le Losc a la possibilité d’éloigner peut-être définitivement un concurrent pour l’Europe. Pour le Téfécé, l’enjeu est de faire durer le suspense le plus longtemps possible avec le secret espoir de retrouver la C1, cinq ans après l’humiliation subie en tour préliminaire face à Liverpool en août 2007 (1-0, 4-0).

 

  L’affiche entre Rennes (7e) et Lyon (5e) n’est pas inintéressante. La sortie de route piteuse en 8e de finale de la Ligue des champions contre les Chypriotes de Nicosie a paradoxalement réveillé l’OL, lancé aux trousses du trio de tête. Pour le club de Jean-Michel Aulas, en difficulté sur le plan financier, une présence en C1 reste vitale, ce qui en dit long sur le pression qui pèse sur les épaules de Rémi Garde et de ses joueurs.

 

Le programme

 

Samedi

 

(19h00) Auxerre – Valenciennes

 

Bordeaux – Dijon ; Lorient – Evian/Thonon ; Saint-Etienne – Nice ; Sochaux – Brest

(21h00) Nancy – Paris SG

 

Dimanche

 

(17h00) Caen – Ajaccio ; Lille – Toulouse

(21h00) Rennes – Lyon

La rencontre Marseille – Montpellier est reportée au mercredi 11 avril (21h00).

- Advertisment -