lundi 22 juillet 2024

Le Maroc pour l’opérationnalisation effective de la ZLECAf

-

Le Maroc a plaidé devant le Comité des Représentants Permanents de l’Union africaine (COREP) qui poursuit à Addis-Abeba les travaux de sa session préparatoire au prochain Sommet de l’Union, pour l’opérationnalisation effective de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) comme étant une étape cruciale vers la réalisation de l’intégration régionale du continent.

L’Ambassadeur, Représentant Permanent du Royaume auprès de l’UA et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors d’une réunion du Sous-comité du COREP sur les questions économiques et commerciales, tenue sous la présidence du Maroc, a souligné que l’opérationnalisation de la ZLECAf constitue une étape cruciale vers la réalisation de l’intégration régionale du continent, insistant sur la nécessité de s’appuyer sur les stratégies et les projets pertinents de l’UA afin d’accélérer ce processus.

En effet, l’opérationnalisation de la ZLECAf permettrait d’ouvrir un marché de 1,2 milliard de consommateurs et d’accroitre le commerce intra-africain, en éliminant les barrières tarifaires et non-tarifaires à l’échelle de l’Afrique, a relevé le diplomate marocain.

Ceci va contribuer à créer plus d’opportunités et d’emplois pour les citoyens africains, à développer les chaines de valeur régionales et à renforcer les infrastructures et les bases du commerce intracontinental, a-t-il ajouté.

M. Arrouchi n’a pas manqué de souligner que, de par sa portée politique et géostratégique, la ZLECAf constitue un accélérateur de la mise en place du marché intérieur africain en vue de parvenir à la création de la Communauté économique africaine prévue par le traité d’Abuja, en 2028.

Cette réunion a également permis de mettre en avant l’importance de l’implication des jeunes, des femmes, de la diaspora africaine et du secteur privé africain dans le processus de mise en œuvre de la ZLECAf.

Le Comité des Représentants Permanents de l’Union africaine avait débuté la semaine dernière à Addis-Abeba, les travaux de sa 45eme session ordinaire préparatoire au prochain Sommet de l’UA prévu en février prochain.

- Advertisment -