vendredi 3 février 2023

Canada: plan d’aide de 1,6 milliard de dollars pour l’adaptation aux changements climatiques

-

 Le gouvernement canadien a annoncé un plan d’aide de 1,6 milliard de dollars pour l’adaptation aux changements climatiques.

La stratégie vise à mieux outiller les provinces et les municipalités face aux conséquences de plus en plus importantes des changements climatiques au pays.

Une enveloppe budgétaire de 1,6 milliard a également été annoncée pour financer plusieurs mesures ciblées, dont près de 500 millions qui seront versés au Fonds d’atténuation et d’adaptation aux catastrophes.

Jusqu’à 530 millions iront au Fonds municipal vert, destiné à soutenir des « initiatives d’adaptation » dans les municipalités.

Une période de consultation de 90 jours est enclenchée auprès des provinces et des communautés autochtones avant l’adoption du document final.

Les changements climatiques se font déjà durement ressentir au Canada, où le réchauffement est au moins deux fois plus rapide que la moyenne mondiale.

Si la tendance se maintient, le Québec, par exemple, pourrait se réchauffer en moyenne de 6 degrés d’ici la fin du siècle.

Le gouvernement fédéral estime par ailleurs que les pertes annuelles moyennes issues des catastrophes causées par le réchauffement planétaire totaliseront 15,4 milliards de dollars d’ici 2030 au pays.

À lui seul, l’ouragan Fiona, en septembre dernier, a occasionné des indemnités d’assurance de 660 millions de dollars dans les Maritimes, selon le Bureau d’assurance du Canada.

Dans son plus récent rapport dévoilé en septembre dernier, l’Institut climatique du Canada (ICC) indiquait que chaque dollar investi dans l’adaptation au climat pourrait permettre de faire des économies de 13 $ à 15 $.

Ottawa a ainsi calculé que la mise en œuvre de sa stratégie pourrait faire économiser jusqu’à 4,7 milliards de dollars par année. Le même rapport de l’ICC soulignait également que d’ici 2100, les changements climatiques pourraient entraîner des pertes de revenus de 865 milliards de dollars au pays, soit six fois les revenus du gouvernement du Québec en 2022-2023.

- Advertisment -