samedi 26 novembre 2022

Décès de Nina Banon, une icône du paysage médiatique marocain

-

La journaliste Nina Banon, une des premières femmes marocaines à exercer le travail journalistique, est décédée récemment à Casablanca.

Cette icône du paysage médiatique marocain était une femme de culture et de savoir, une nationaliste et une experte en histoire des Juifs marocains, a souligné le président de l’Association Ribat Al-Fath, Abdelkrim Bennani, dans une déclaration à la MAP.

Mme Banon s’est engagée dans le journalisme dès 1950, à Radio Tanger international, d’où elle diffusait « avec un très grand courage » du contenu lié à l’action nationaliste contre l’occupation française et espagnole, a affirmé M. Bennani.

Forte de sa large culture, elle a réalisé un travail formidable dans le domaine journalistique, a-t-il fait observer, mettant en avant les actions de la défunte dans le domaine culturel, notamment son ouvrage sur le judaïsme marocain, traduit en plusieurs langues.

- Advertisment -