jeudi 25 avril 2024

Mondial : Suède – Angleterre et Russie – Croatie, le programme de samedi

-

Les deux derniers quarts de finale de la Coupe du monde se déroulent ce samedi. Et il va encore y avoir du spectacle et de la tension.

Suite et fin des quarts de finale de la Coupe du monde ce samedi. Au programme du jour, l’outsider suédois, opposé à l’Angleterre (16 heures).

La Russie, pays hôte, se frottera à la Croatie (20 heures).

Pourquoi regarder Suède – Angleterre ?

15 heures, beIN Sports 1

Les Three Lions se sont ouvert une voie royale vers le dernier carré voire une finale de Coupe du monde grâce à leur succès au bout du suspense contre la Colombie. La malédiction des tirs au but, qui planait au-dessus de la tête des Anglais depuis des années, est désormais oubliée et ils peuvent dorénavant aborder un match à élimination directe l’esprit libéré.

Vingt-huit ans après sa dernière qualification pour les demi-finales d’un Mondial, l’Angleterre a une occasion en or de rééditer cette performance au moment où pas grand monde ne l’attendait. Harry Kane, meilleur buteur de la compétition (6 buts), sera l’atout majeur de son équipe. De son côté, la Suède peut atteindre le dernier carré pour la première fois depuis 1994. Le vainqueur de cette confrontation aura forcément accompli une performance historique.

Pourquoi regarder Russie – Croatie ?

19 heures, TF1 et beIN Sports 1

Parce que c’est un véritable duel d’outsiders particulièrement indécis. Les Russes, tombeurs de l’Espagne en 8es de finale, veulent surfer sur l’élan de cette qualification historique. Portée par tout un pays, la Russie rêve de réaliser un nouvel exploit face à une équipe croate, qui a affiché ses limites au tour précédent contre le Danemark.

Usés physiquement, en manque d’idées dans le jeu, les partenaires de Luka Modric vont devoir retrouver leur flamboyance du premier tour pour tenter d’accéder au dernier carré. Vingt ans après l’unique qualification de la Croatie pour les demi-finales, cette génération dorée peut toujours espérer marcher dans les pas de celle de Davor Suker et réaliser un parcours à la hauteur de son talent. C’est le moment ou jamais.

Source: Le Parisien

- Advertisment -