dimanche 26 mai 2024

Le FC Séville répond aux Guignols

-

 

 

 

 

Emmanuel Quintin

  Le FC Séville a apporté son soutien au sport espagnol et répliqué aux récents sketches des Guignols suggérant un dopage massif des sportifs ibériques en arborant un message «Liberté, égalité,… superioridad!» lundi soir sur son maillot. Une nouvelle étape dans la polémique ?

 

La devise de la République française détournée

 

 

  La polémique sur les sketches des Guignols de l’Info suggérant un dopage massif des sportifs espagnols depuis l’annonce la semaine dernière de la suspension d’Alberto Contador pour dopage a rebondi une fois encore lundi soir. Sur la pelouse de San Sebastian, où ils s’apprêtaient à affronter la Real Sociedad de Philippe Montanier (défaite 2-0), les joueurs du FC Séville arboraient en effet un nouveau maillot floqué, sur la poitrine, du slogan:«Liberté, égalité,…supérioridad (Ndlr: supériorité en espagnol) !» Un détournement de la devise de la République française «Liberté, égalité, fraternité», implicitement dirigé vers Canal+ et les auteurs des Guignols.

 

 

  Le club andalou a justifié sa démarche par sa volonté d’«adresser un nouveau clin d’œil au sport espagnol.» «Le club, qui a déjà montré, vendredi dernier sur son site internet, son soutien à tous les sportifs nationaux avec une vidéo montrant les grands succès de notre sport, a voulu franchir ainsi un pas supplémentaire au moment de manifester sa défense résolue du monde sportif espagnol», expliquait encore le FC Séville dans un communiqué publié sur son site internet. Après les réactions outragées de nombreux sportifs espagnols, notamment Rafael Nadal, et celles, officielles, du ministre des Affaires étrangères Jose Manuel Garcia-Margallo ou de l’ambassadeur d’Espagne en France, le monde sportif espagnol démontre une nouvelle fois qu’il n’a pas vraiment digéré cette affaire et ne supporte pas qu’on mette en doute la probité de ses résultats exceptionnels.

 

 

Les Guignols ne s’arrêtent pas

 

 

  Malheureusement pour les sportifs ibériques, ils vont sans doute devoir encore subir l’humour des Guignols pendant encore quelque temps. Alors que Canal+ expliquait la semaine dernière ne pas souhaiter «entrer dans la polémique car s’ils le faisaient, cela ne cesserait jamais» et rappelait que «chaque jour, il y a des gens qui ne sont pas contents de nos parodies. La caricature est une tradition française et les Guignols font ça depuis de nombreuses années», la célèbre émission satirique de la chaîne cryptée en a remis une couche lundi soir.

 

 

   Dans un nouveau sketch, les Guignols de l’Info ont en effet montré Alberto Contador effectuer la distance Madrid-Paris (1049 km) à vélo en quelques minutes seulement… «Alberto ? Vous n’étiez pas à Madrid il y a deux minutes ?», s’étonne la marionnette de PPDA. «Je ne suis pas venu en avion, je suis en vélo», répond alors celle d’Alberto Contador. «Ah oui, c’est vrai que ça va plus vite», indique alors le journaliste. Pas sûr que cela fasse rire grand monde de l’autre côté des Pyrénées…

 

 

- Advertisment -