jeudi 25 avril 2024

CHAN-2018: le Maroc qualifié pour la finale

-

Le Maroc s’est qualifié pour la finale du Championnat d’Afrique des Nations des joueurs locaux de football (CHAN-2018), en battant la Libye en demi-finale par 3-1 après prolongations (temps réglementaire : 1-1), mercredi au stade du complexe Mohammed V de Casablanca.

L’équipe du Maroc n’a plus qu’une étape à franchir pour réussir son pari : remporter le Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) à domicile.

La sélection marocaine s’est en effet qualifiée pour la première finale d’un grand tournoi séniors depuis celle de la CAN 2004. Le 4 février à Casablanca, elle vainqueur de l’autre demi-finale qui opposera le Soudan au Nigéria, pour tenter de décrocher son premier sacre dans la compétition..

Pour parvenir à ce résultat, les «Lions de l’Atlas» ont dû écarter la Libye, en demi-finale du CHAN 2018, ce 31 janvier à Casablanca. Une tâche qui aurait pu être nettement plus simple si les joueurs de Jamal Sellami avaient été efficaces en première période.

A la 5e minute, le milieu offensif Achraf Benchirki glisse ainsi le ballon à l’attaquant Walid El Karti qui le pique par-dessus le gardien de but adverse Mohamed Nashnush. Mais un défenseur libyen parvient à dégager devant sa ligne.

A la 24e, sur un coup franc venu de la droite, le milieu Salaheddine Saidi envoie le ballon sur la transversale d’un coup de boule. La balle rebondit devant la ligne de but. Ayoub El Kaabi a suivi mais son coup de tête à lui n’est pas assez appuyé pour surprendre Nashnush.

Ce dernier doit encore s’employer sur un coup franc puissant (39e) puis compter sur un sauvetage du défenseur libyen Ahmed El Trbi dans les pieds de l’ailier Ismail El Haddad (42e).

En seconde période, les « Chevaliers de la Méditerranée », vainqueurs du CHAN 2014, se montrent un peu plus entreprenants. Un coup de tête de Saleh Taher Saieb force ainsi le défenseur Abdeljalil Jbira à jouer à son tour les sauveteurs (63e).

Bousculés, les «Lions de l’Atlas» s’en remettent une nouvelle fois à leur star, Ayoub El Kaabi. La révélation et meilleur artificier du CHAN 2018 porte en effet son total à sept réalisations avec une tête piquée, suite à un centre du milieu Zakaria Hadraf : 1-0, 73e.

La folie s’empare alors du public. Une bourde d’Anas Zniti gâche toutefois temporairement la fête. A la 86e minute, le portier veut crocheter un adversaire mais il rate son dribble. L’attaquant Saleh Taher Saeid intercepte le ballon et le transmet instantanément à Abdulrhman Ramadhan Khalleefah qui l’expédie au fond des filets : 1-1, 86e.

Pas de quoi démoraliser les joueurs de Jamal Sellami, néanmoins, et notamment El Kaabi. En prolongation, après avoir stoppé un ballon devant sa ligne de but (91e), le pensionnaire de la Renaissance Sportive de Berkane enfile encore son costume de héros. A la 96e, le meilleur buteur de l’histoire de la compétition porte en effet son total à 8 buts en profitant d’un corner dévié au second poteau : 2-1. L’avant-centre peut quitter la pelouse sous les vivas des supporters (105e).

A la 117e minute, Walid El Karti enfonce le clou sur penalty (3-1) suite à un tacle trop brutal d’Ahmed El Trbi. Les Libyens disputeront le match pour la 3e place, le 3 février à Marrakech.

 

- Advertisment -