samedi 20 juillet 2024

 Malgré la réunion avec le ministre, les pharmaciens maintiennent leur grève

-

Les représentants des centrales syndicales du secteur de la pharmacie ont été accueillis, jeudi 6 avril à Rabat, par le ministre de la Santé et de la protection sociale Khaled Ait Taleb. Malgré cette première rencontre, les pharmaciens ont décidé de maintenir la grève nationale prévue pour le 13 avril.

Le dossier de la grève menée par les pharmaciens continue de faire couler beaucoup d’encre. Une première rencontre entre les professionnels du secteur et le ministre de la Santé a permis de dresser les problèmes dont souffrent les pharmaciens et de revenir sur les « données erronées » présentées dans le dernier rapport de la Cour des compte concernant les marges de bénéfices.

Le ministre a précisé que la comparaison, réalisée dans le rapport de la Cour des comptes, avec les autres pays n’est pas tout à fait juste et équitable

La grève maintenue

Malgré cette première rencontre avec le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb, les centrales syndicales du secteur de la pharmacie ont décidé de maintenir la grève nationale prévue par le 13 avril. Cette décision a été prise à l’issue d’une rencontre organisée, en marge de la réunion avec le ministre par les centrales syndicales qui a duré quatre heures.

Un communiqué des centrales syndicales précise que la première réunion avec le ministre est préliminaire et que le degré d’implication de la tutelle dans le traitement du dossier revendicatif des pharmaciens n’est pas encore claire.

Les centrales syndicales se disent prêtes à revoir leur programme de grève en accord l’ensemble des syndicats locaux de pharmaciens notamment la grève de deux jours consécutifs annoncée précédemment et dont la date n’a pas encore été fixée, si le ministère interviendrait dans les prochains jours sur les revendications des pharmaciens.

- Advertisment -