mardi 23 juillet 2024

Nations Unies : Un ministre israélien annonce le choix du Sahara marocain pour un projet aquacole

-

Une entreprise israélienne a récemment lancé un projet d’une ferme piscicole dans le Sahara marocain. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Innovation, des Sciences et de la Technologie d’Israël, Ofir Akunis, qui a confirmé que « ces projets, ainsi que d’autres dans différents domaines de coopération, sont devenus possibles grâce aux accords d’Abraham et aux traités de paix signés entre Israël et quatre pays arabes ».

Ce projet s’inscrit dans le cadre du renforcement du partenariat entre le Maroc et Israël dans de nombreux domaines, et confirme également la position israélienne au sujet de la marocanité du Sahara.

Depuis la reprise des relations maroco-israéliennes, les deux pays cherchent à concrétiser des actions dans certains domaines ciblés, notamment le secteur aquacole, où les potentialités du Maroc restent sous-exploitées.

En effet, l’Agence nationale de développement de l’aquaculture (ANDA) et la société israélienne AGRIGO ont scellé, en février 2023 en marge de la 6ème édition du Salon international Halieutis, un accord visant à installer une ferme piscicole près de la ville de Tanger avec un investissement total de 10 millions d’euros.

Il s’agit d’un projet de grande envergure, fruit d’une rencontre entre l’ANDA et la délégation israélienne, composée de représentants du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, du ministère des Affaires étrangères, de chercheurs universitaires et de représentants d’entreprises de technologie maritime, qui a pris part à la 6ème édition du Salon Halieutis, tenue à Agadir du 1er au 5 février 2023.

- Advertisment -