jeudi 25 avril 2024

L’artiste Abdessalam Elkhalloufi : «Mogador mon amour» traduit ma passion pour la ville d’Essaouira

-

« Mogador mon amour », est une chanson écrite et composée par Abdessalam El Khalloufi,  et interprétée par une pléiade d’artistes marocains, dont Abderrahim Souiri et Raymonde El Bidaouia. Contacté par lareleve.ma, Abdessalam Elkhalloufi nous livre les dessous de ce chef d’œuvre artistique qui a fait le buz sur la toile.

Le grand artiste et compositeur Abdessalam Elkhalloufi nous confie que son amour et sa passion pour la ville d’Essaouira étaientt à l’origine de sa nouvelle chanson «Mogador mon amour. C’est pour cette raison, dit-il, qu’il a pensé à créer cette chanson, qui fait allusion à la beauté de la perle de l’atlantique et dans laquelle Plusieurs races et religions coexistent pacifiquement.

L’idée de la chanson – interprétée par six artistes- lui est venue après sa présence lors des activités de la troisième édition du Festival des Andalousies Atlantiques, précise Elkhalloufi . En effet, son séjour de trois jours à Essaouira et ses alentours et la découverte de ses habitants lui a apporté de l’inspiration pour offrir à cette merveilleuse ville son cadeau bien mérité.

Et Elkhalloufi d’ajouter que,  ce qui l’a attiré à la ville de Mogador, c’est sa coexistence, son harmonie et sa sérénité. Ainsi que la bonté de ses habitants et ses meurs. La présence de nombreux artistes lors de la 3ème session du Festival des Andalousies Atlantiques, était une opportunité pour concrétiser son rêve, précise Elkhalloufi.

Le grand chanteur affirme que six artistes ont participé à la réalisation de sa chanson, à savoir le grand Abderrahim Essouiri, Reymond Elbidawiya, Sanae Marahti, Marouane Hajji, Zineb Afilal et Abir El Aabed. L’écriture et la composition de la chanson étaient l’œuvre de Abdessalam Elkhalloufi lui-même, quant à la réalisation c’est Idriss Elarabi qui s’en est occupée.

Ce merveilleux chef d’œuvre s’ajoute aux grands projets de Abdessalam Elkhalloufi pour venir ainsi orner sa carrière avec plus de créativité et d’originalité. Il est à noter que les projets dont le grand artiste a contribué à la réalisation, que ce soit pour  la chaîne Al Oula ou 2M, ont connu beaucoup de succès auprès d’un large public.

La carrière musicale d’Abdessalam Elkhalloufi a débuté en 1982. L’artiste était membre de la troupe musicale relevant du conservatoire d’art et de musique de Tanger, dirigé à l’époque par le Cheikh Ahmed Zaitouni.

En 1985, la troupe «layali annagham», fut fondée par Abdessalam Elkhalloufi qui entame, en parallèle, un parcours dans la presse écrite. Il a participé, durant deux décennies, à la réalisation de plusieurs programmes télévisés sur les deux chaînes nationales, 2M et Al Ooula. Parmi ces programmes: «Mirathe» et le projet de sauvegarde  du répertoire de la musique andalouse, à travers la transcription et l’enregistrement de 58 partitions de ce patrimoine ancestrale, avec la participation de cinq des plus grandes troupes musicales venues des quatre coins du royaume du Maroc, rassemblant 150 chanteurs et musiciens.

Elkhalloufi a également contribué à la réalisation, pendant dix années, de plusieurs émissions télévisées telles que «Chada Al Alhan», «Al khalidate», «Angham al Atla », «Angham», «Ichraqat», «Rouh wa Rihane», et «Alkalam al Mawzoune», sans oublier sa participation et son assistance pour la préparation de quelques soirées mémorables en l’honneur de «Abdelouahab Eddoukali», «Abdelhadi Belkhayate», et «Fathallah Elmghari».

L’artiste Abdessalam Elkhalloufi a aussi veillé, entre autres, à la programmation artistique des émissions musicales «Studio 2m» et «Nghaniouha Maghribiya»..

- Advertisment -