dimanche 21 juillet 2024

« Visa K-pop » : Pour les fans, la Corée du Sud veut faciliter les démarches d’entrée dans le pays

-

La Corée du Sud souhaite simplifier les démarches pour que les amateurs de K-pop soient plus nombreux à visiter le pays et espère au passage stimuler son activité touristique avec ce programme pilote

Un nouveau type d’autorisation va faire son apparition pour les ressortissants étrangers souhaitant se rendre en Corée du Sud. Un visa K-pop va en effet bientôt être mis en place par le pays, a annoncé ce lundi le ministère sud-coréen de l’Économie et des Finances. L’obtention de ce document spécifique sera possible pour les étrangers souhaitant se former à la danse, à la chorégraphie et au mannequinat K-pop, rapporte CNN. Reste que toutes les spécificités de ce programme à l’état de test pour l’instant n’ont pas encore été dévoilées.

   Des sites incontournables pour les fans

Selon les premiers éléments fournis par les autorités, il n’est pas nécessaire d’avoir une inscription en bonne et due forme dans un stage d’entraînement de K-pop, de passer une audition ni d’avoir une convocation par une agence de talents pour réclamer le sésame, indique Le Parisien. La Corée du Sud est consciente que l’engouement pour les groupes de K-pop à travers le monde pousse de nombreux fans étrangers à visiter le pays. Certains apprennent la langue, d’autres font des pèlerinages pour se rendre sur les lieux de tournage des clips ou des séries coréennes, les fameux K-dramas.

Le pays veut utiliser la popularité du phénomène K-pop pour stimuler son activité touristique et attirer davantage de visiteurs internationaux. La Corée du Sud compte également réduire les obstacles pour certains voyageurs venant notamment de l’Asie du Sud-Est. En 2023, un cinquième des touristes qui ont foulé le pays venait de Thaïlande et des Philippines. Or les conditions d’obtention de visa sont parfois complexes pour les ressortissants de ces pays. La Corée du Sud ambitionne de retrouver une fréquentation touristique comparable à celle de l’avant Covid. En 2023, 11 millions de personnes ont visité le pays, contre 17,5 millions en 2019.

- Advertisment -