lundi 22 juillet 2024

Revue de presse quotidienne de ce mercredi 5 avril 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi 5 avril 2023:

L’Économiste

La dynamique du marché des médicaments sera certainement accélérée avec la généralisation de l’ assurance maladie obligatoire (AMO). L’un des enjeux importants de cette généralisation réside dans la soutenabilité financière des régimes. Pour assurer cette pérennité, il va falloir agir dans deux directions: le recouvrement des cotisations et la maîtrise des dépenses. Aujourd’hui, la dépense globale de l’assurance maladie est autour de 9 milliards de DH. II faudra s’attendre à ce que ce volume soit multiplié par 2 ou 3. Pour ce qui est du “dossier médical”, il devrait être opérationnel d’ici la fin d’année.

Les Inspirations Éco

La vie en prison a un coût, et c’est le contribuable qui en paie le prix. C’est ce qui ressort des statistiques exclusives que nous avons pu obtenir auprès des sources bien informées au sein de la Délégation Générale à l’Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR). Les chiffres permettent de se faire une idée précise sur le coût journalier d’un prisonnier qui tourne autour de 100 DH par jour (97,31 DH). Cela englobe l’alimentation, l’entretien et les frais médicaux. Concrètement la facture annuelle s’élève à plus de 35.518 DH. Ce chiffre ne comprend pas les coûts liés à l’amortissement du matériel et des bâtiments. Au-delà du coût, le gap entre nombre d’établissements pénitentiaires et nombre de prisonniers est, le moins que l’on puisse dire, important. Le Maroc compte actuellement 75 prisons, pour un total de 98.642 détenus, soit une hausse de 14,2% par rapport à 2019.

Le Matin

Dans un contexte marqué par l’érosion du pouvoir d’achat de larges couches sociales, les grands syndicats semblent plus que jamais attachés aux engagements pris par le gouvernement dans le cadre de l’accord du 30 avril 2022, notamment l’augmentation des salaires. D’ailleurs, ils attendent avec impatience que l’Exécutif les invite à la rencontre de dialogue prévue dans le courant de ce mois. Vu la conjoncture, la tâche du gouvernement sera des plus ardues. Le gouvernement, ne disposant pas d’une large marge de manœuvre, doit relever le défi de trouver des solutions satisfaisantes qui tiennent compte des contraintes budgétaires et économiques du pays, marquées notamment par une forte inflation.

L’Opinion

Lors d’un débat organisé à Washington par le «Hudson Institute», le ministre israélien de l’Innovation, des Sciences et de la Technologie, Ofir Akunis espère que le meilleur reste à venir, étant donné que son pays tend vers la multiplication de la valeur de ses échanges avec le Royaume. A cet égard, a-t- il déclaré, «le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et Israël, engrangé en 2022, traduit la belle dynamique de coopération enclenchée, notamment à travers nos investissements israéliens dans les différentes régions du Royaume, y compris le Sahara marocain». Le ministre a annoncé dans le même sens que «la société Watergen (entreprise israélienne spécialisée dans les technologies de production d’eau) veut développer davantage de projets au Maroc et vice-versa. Nous avons la volonté de collaborer ensemble sur trois secteurs clés : watertech, agritech et foodtech ».

Al Bayane

La Fondation Mohammed V pour la Solidarité a lancé une importante caravane médico-chirurgicale dans la province de Taounate, dans le cadre de son programme d’activités médico-humanitaires initié pendant le mois sacré de Ramadan. Cette campagne de solidarité, lancée par le gouverneur de la province de Taounate, Saleh Daha et qui se poursuivra jusqu’au 08 avril au profit des habitants de la commune de Ain Aicha (située à 10 km de Taounate) et des douars avoisinants, permettra la prise en charge chirurgicale des cas de cataracte et de chirurgie viscérale (80 patients) préalablement listés au niveau du centre hospitalier provincial de Taounate.

Maroc Le Jour

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki s’est enquis, à Meknès, de l’état d’avancement des travaux d’aménagement du site qui abritera la 15ème édition du Salon international de l’Agriculture au Maroc (SIAM), prévue du 02 au 07 mai prochain dans la capitale ismaélienne. Dans une déclaration à la presse, Sadiki a mis l’accent sur l’importance du SIAM qui constitue « aujourd’hui le premier salon en Afrique et l’un des plus importants au monde », ajoutant que ce salon s’est donné, depuis sa création, la mission « d’accompagner l’agriculture dans ses transitions économiques, sociétales et climatiques ».

Libération

Les recettes voyages se sont établies à plus de 16 milliards de dirhams (MMDH) à fin février 2023, contre seulement 3,56 MMDH à la même période de 2022, indique l’Office des Changes. Ces recettes dépassent ainsi leur niveau atteint à fin février 2020 (12,17 MMDH), période avant la fermeture des frontières liée à la pandémie du Covid-19, précise l’Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs. Les dépenses voyages au titre des deux premiers mois de l’année 2023 se sont élevées, de leur côté, à 3,62 MMDH.

Al Ittihad alichtiraki

Dans l’ensemble de l’environnement des affaires, les entreprises tentent de concilier travail et religion durant le mois de jeûne. Mais la nature de l’industrie de la food ne peut qu’être rythmée par le changement du quotidien des Marocains durant le Ramadan. Tour d’horizon de l’activité des patrons de cafés et restaurants durant ce mois sacré. Bien que les rituels et les pratiques diffèrent d’une région à l’autre, les changements drastiques dans les habitudes alimentaires sont d’un grand impact sur l’industrie de la restauration et nécessitent des réponses adaptées.

- Advertisment -