mardi 23 juillet 2024

JAMILA IDBOURROUS : La passionnée de l’Arganier

-

La Journée Internationale de la Femme, célébrée chaque année le 8 mars, est l’occasion de mettre en lumière les réalisations des femmes du monde entier, de célébrer leur courage, leur résilience et leur contribution à la société.

Au Maroc, les femmes ont joué un rôle important dans l’histoire du pays et continuent de le faire dans tous les domaines de la vie, malgré les défis auxquels elles sont confrontées. Pour cette année nous avons choisi de vous  présenter 10 femmes marocaines exceptionnelles, à travers lesquelles nous allons célébrer le talent, la réussite, l’exploit et le  courage de la femme marocaine, pour inspirer et encourager les générations futures à poursuivre leurs rêves et à ne jamais abandonner leurs ambitions, quelles que soient les difficultés qu’elles rencontrent sur leur chemin.

JAMILA IDBOURROUS : La passionnée de l’Arganier

Le domaine associatif, de l’économie sociale et solidaire de l’Argan n’a plus de secret pour Jamila Idbourouss. Passionnée par ce joyau, héritage et patrimoine marocain, Jamila y a accumulé plus de 20 ans d’expérience.

Originaire d’Agadir, Jamila a grandi dans un environnement ou Argan se fait dans sa recette ancestrale purement amazighe. Après l’obtention de son bac en sciences humaines, elle a effectué un DEUG en littérature Anglaise et décroche juste après un diplôme en gestion d’entreprises à l’institut spécialisé en technologies appliquées.

Elle a ensuite participé en parallèle à son travail à plusieurs et différentes  formations qui lui ont permis d’aiguiser son savoir dans le domaine associatif et la gestion des coopératives et leurs accompagnements.

 Ses formations ont été diversifiées : de la santé et sécurité au travail par le projet ARGANIER par l’union européenne et l’agence de développement social  à la Formation sur l’organisation et la gestion de la production au sein des coopératives puis  la Formation sur la gestion des équipements et les normes réglementaires et caractéristiques des produits et contrôle qualité Formation sur les notions de base sur les techniques d’analyse sensorielles. D‘autres formations ont eu accès  sur le commerce international .

Cet arsenal de formations a fait de Jamila une grande formatrice et coach internationale qui, a son tour transmettra ses connaissances en la matière en animant des formations au sein des coopératives au Maroc et en Afrique sur les bonnes pratiques de production.

Il faut savoir que Jamila Idbourouss a roulé sa bosse pendant longtemps dans le domaine associatif et ceci pendant toute sa carrière grâce aux postes importants qu’elle a occupées : Présidente de la Fédération Nationale des femmes de la filière de l’Arganeraie FNFARGANE, présidente de la coopérative agricole Tamellalt El Borj à Tiznit pour la production des huiles végétales dont l’huile d’argan et présidente de l’association des énergies renouvelable et développement durable AERDD.

Notons qu’elle a même fait l’accompagnement du Centre et Musée de l’argan «TARGANT» dans l’élaboration du modèle économique et démarrage du centre. Actuellement elle occupe le poste de Directrice de l’Union des Coopératives des Femmes de l’Arganeraie UCFA TISSALIWINE.

Un Poste qui lui fait sillonner le monde entier en intervenant pour parler du Maroc et de l’Arganier qui est un patrimoine marocain immatériel inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO en 2014.

Elle a d’ailleurs participé aux journées scientifiques, économiques et culturelles diversifiées du Maroc Expo 2020 à Dubaï, où elle a intervenu au Women’s Pavillon en représentant l’UCFA comme première union de coopératives féminines au Maroc.

Elle a aussi participé à deux reprises consécutives au Salon Internationale de l’agriculture de Paris au sein du pavillon marocain, dont l’édition 2023 vient d’être clôturée le 5 mars 2023, édition sur laquelle Jamila Idbourouss confie avoir eu une belle interaction avec les visiteurs qui étaient très curieux et admirant des produits du terroir marocain.

C’est grâce aux efforts et au dur travail de Jamila Idbourouss et des femmes issues du milieu rural et urbain qui œuvrent dans le milieu de l’Argan ainsi qu’aux efforts colossaux de l’ANDZOA que L’arganier a pu jouir d’une journée internationale qui lui a été dédiée le 10 mai et qui a été proclamée en février 2021 par l’Assemblée Générale des Nations-Unies à l’initiative du Royaume du Maroc.

- Advertisment -