dimanche 2 avril 2023

UA : Le CE avorte des manœuvres visant à imposer l’adoption d’un document non consensuel sur les partenariats

-

Le Conseil Exécutif de l’Union africaine, réuni dans le cadre de sa 42ème session ordinaire, à Addis-Abeba, a refusé, ce jeudi, d’adopter le projet de « stratégie et de cadre politique pour les partenariats de l’Union africaine » et a différé son examen, faute de consensus.

Cette décision a été prise alors que l’Algérie et ses acolytes avaient manœuvré pour faire adopter un document concocté dans l’objectif de permettre une participation large à tous les sommets des partenariats de l’Union africaine, en violation flagrante des décisions des Chefs d’Etat africains encadrant cette participation.

La réaction ferme d’un grand nombre de pays africains dont le Maroc, a fait avorter cette manœuvre.

En effet et malgré les agissements tendancieux d’un petit nombre de pays, le Conseil Exécutif de l’Union africaine a décidé de renvoyer l’examen de ce projet de stratégie aux instances délibérantes de l’Union, en collaboration étroite avec la Commission de l’Union africaine, y compris pour ce qui est des questions de participation et de classification des partenariats de l’Union africaine.

Le Conseil exécutif de l’Union africaine poursuit jeudi à Addis-Abeba, les travaux de sa 42eme session ordinaire avec la participation du Maroc, en prélude au Sommet de l’Union prévu les 18 et 19 février courant.

Le Maroc est représenté à cette session par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

- Advertisment -