dimanche 10 décembre 2023

Rapport annuel de l’UE sur les droits de l’Homme au Maroc

-

 

 

Lareleve.ma-MAP

 

  Le rapport annuel 2011 sur les droits de l’Homme et la démocratie dans le monde et politique de l’Union européenne en la matière a été adopté, mardi, en Commission des Affaires étrangères au Parlement européen sans les amendements proposés par certains eurodéputés connus par leur hostilité envers le Maroc, et ce grâce au travail soutenu mené par la diplomatie marocaine aussi bien officielle que parlementaire, a indiqué le président de la Commission parlementaire mixte (CPM) Maroc-UE, Abderrahim Atmoun.

 

  Grâce à la coordination et la synergie entre la mission permanente du Maroc à Bruxelles et la diplomatie parlementaire, les amendements hostiles au Maroc ont été rejetés au sein de la Commission des Affaires étrangères, a indiqué M. Atmoun dans une déclaration à la MAP à l’issue du vote.

 

  Il a indiqué avoir tenu, en compagnie de Yasmina Baddou, vice-présidente de la CPM Maroc-UE et Anis Birou, membre de cette commission, plusieurs rencontres à Bruxelles avec des eurodéputés dans le cadre des actions de lobbying visant à éviter l’adoption de ces amendements.

 

« Nous avons tenu des réunions notamment avec Pier Antonio Panzeri, président de la CPM UE-Maroc, Guido Milana, vice-président de la Commission Pêche, Christian Preda, membre de la CPM du groupe PPE, et Francesco Di Angelis, député européen socialiste ainsi qu’à avec plusieurs autres eurodéputés des différends groupes parlementaires qui ont tous réagi positivement aux arguments de la délégation parlementaire marocaine », a-t-il affirmé.

 

  M. Atmoun s’est félicité à cette occasion du soutien et de la solidarité dont ont fait montre aujourd’hui les députés européens à l’endroit du Maroc, un pays qui administré la preuve qu’il est capable de mettre en Âœuvre avec succès des réformes substantielles et courageuses sur la voie de la consécration de la démocratie et des droits de l’Homme

- Advertisment -