jeudi 20 juin 2024

Ouverture à Tripoli de la Conférence sur la sécurité des frontières

-

 

 

 

Lareleve.ma-MAP


  Les travaux de la Conférence ministérielle régionale sur la sécurité des frontières ont débuté dimanche à Tripoli avec la participation du Maroc représenté à cette conférence par une délégation composée notamment du ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser et du ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé de l’Administration de la défense nationale, Abdellatif Loudiyi.

 

  Cette rencontre, placée sous le thème “Opportunités de renforcer la coopération opérationnelle”, examinera les problèmes de sécurité dans la région, dont la prolifération et le trafic d’armes transfrontalier, le terrorisme, le trafic de stupéfiants, l’immigration clandestine, le crime organisé transfrontalier et le trafic de migrants etc.

 

  Outre la Libye et le Maroc, la Conférence, qui se tient sur deux jours, connaît la participation de l’Algérie, de la Tunisie, du Niger, du Tchad, de la Mauritanie, du Mali, de l’Égypte et du Soudan, ainsi que de représentants des Nations unies, de l’Union européenne, de la Ligue arabe et de l’Union africaine.

  Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, a exprimé, dimanche à Tripoli, la disposition du Maroc à soutenir la Lybie dans différents domaines.

 

  « Le Maroc aspire à ouvrir une nouvelle page dans la coopération entre les deux pays tant au niveau bilatéral que dans le cadre de l’Union du Maghreb arabe en tant que choix stratégique », a souligné M. Laenser lors d’un entretien avec son homologue libyen Faouzi Abdelaal.

 

  Après avoir rappelé les liens historiques unissant les deux peuples, M. Laenser a exprimé l’estime et la considération du Maroc, Roi, gouvernement et peuple, aux efforts déployés par les autorités libyennes pour l’édification d’un Etat moderne.

 

  Il a par ailleurs salué l’initiative libyenne d’organiser cette Conférence ministérielle régionale sur la sécurité aux frontières.

 

  Pour sa part, le ministre libyen a mis l’accent sur les perspectives prometteuses de coopération avec le Maroc, notant que la Libye aspire à bénéficier des importantes potentialités et expertises dont dispose le Royaume.

 

  Le Maroc est l’un des principaux pays arabes avec lesquels la Libye compte renforcer la coopération sur les plans économique, politique et sécuritaire, a-t-il soutenu.

 

  Accompagné du ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé de l’Administration de la défense nationale, Abdellatif Loudiyi, le ministre de l’Intérieur était arrivé samedi soir à Tripoli, pour participer à la Conférence ministérielle régionale sur la sécurité aux frontières.

- Advertisment -