vendredi 12 avril 2024

David Seidler, le scénariste du « Discours d’un Roi », est mort

-

Il avait remporté l’Oscar du meilleur scénario en 2011 pour le film sur le roi bègue George VI«David était dans l’endroit qu’il aime le plus, en Nouvelle-Zélande, et faisait ce qu’il lui apporte le plus de paix, la pêche à la mouche. » Par ces mots, Jeff Aghassi a annoncé le décès de David Seidler à l’âge de 86 ans, samedi 16 mars. Le scénariste, né à Londres en 1937, avait porté au cinéma l’histoire du roi bègue d’Angleterre George VI et la façon dont il avait réussi à dépasser son bégaiement, dans une Europe au bord de la Seconde Guerre mondiale.

   Le bègue le plus célèbre de l’histoire

Pour Le Discours d’un Roi, il avait reçu l’Oscar récompensant le meilleur scénario, en 2011, qu’il avait dédié à tous les bègues. « J’ai écrit sur moi-même », avait-il admis en interview, lui-même étant bègue, une condition qu’il a développée vers l’âge de 3 ans et qu’il pense liée à la guerre. Ce n’est qu’à 16 ans, après plusieurs thérapies infructueuses, qu’il accepte son bégaiement (notamment en utilisant le mot « fuck », comme dans le film) et décroche même un petit rôle dans une pièce de théâtre.

Immigré aux Etats-Unis durant le Blitz de Londres, il a d’abord travaillé pour plusieurs films animés pour la jeunesse avant d’écrire, en 1988, Onassis, l’Homme le plus riche du monde et Tucker, en collaboration avec Francis Ford Coppola.

- Advertisment -