jeudi 25 avril 2024

CNP: Brini désigné par les éditeurs et Tourani seul favori du SNPM

-

La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) vient de designer Mohamed Brini, directeur du quotidien arabophone marocain Al Ahdath Al Maghribia, membre du  Conseil national de la presse, comme le dispose la loi 13.90 instituant le CNP.

En Effet, la loi 90.13 portant création du Conseil national de la presse dispose dans son article 4 relatif à la composition dudit conseil, qu’un ancien éditeur doit être désigné par l’organisme des éditeurs le plus représentatif, qui n’est autre que la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ).

Après  cette désignation, la FMEJ vient d’accomplir sa mission et son devoir en terme de représentativité au sein du Conseil national de la presse, reste donc à savoir sur quel nom sera porté le choix  du Syndicat national de la presse marocaine (SNPM), qui a tenu des réunions marathoniennes ces derniers jours sans pouvoir arriver à un consensus sur le journaliste honoraire qui doit être choisi par le syndicat de la presse conformément aux dispositions de la loi 90.13 instituant le CNP.

Selon nos sources, le seul candidat favori qui pourrait être  désigné journaliste honoraire par le Syndicat national de la presse marocaine n’est autre que Abderrahim Tourani, ancien vétéran de la presse écrite, président de la coordination de la presse électronique au sein du  SNPM et auteur de plusieurs ouvrages littéraires et politiques, dont un dernier recueil de nouvelles intitulé : «Les Caprices de Goya», paru aux Editions Marsam, et qui a connu un grand sucée lors de la dernière exposition du livre organisée en 2017 à Beyrouth.

Les mêmes source ajoutent que, Abderrahim Tourani a été sujet d’un consensus lors d’une rencontre organisée, au sein du siège principal du Syndicat national de la presse marocaine, et qui a vu la participation des membres de la Coordination de la Presse Electronique au sein du SNPM et du président du Conseil national de ce dernier, M.Younes Moujahid.

Il est à rappeler également que Abderrahim Tourani, qui est aussi artiste peintre et fin connaisseur des arts plastiques, a remporté le prix de la presse électronique de la 13ème édition du Grand prix national de la presse, pour son reportage «Wisam 3ala Sadri Za3im Al Milichia» (Sur la décoration de l’écrivain et journaliste Driss Khouri par SM  le Roi Mohammed VI à l’occasion du 16ème anniversaire de la fête du Trône) publié sur les site telexpresse.com, et qui a bien séduit le jury .

Rappelons que, le Conseil national de la presse (CNP) a vu le jour le 22 juin avec l’élection de 14 de ses membres, sept journalistes et sept éditeurs élus par leurs pairs.

Pour que le CNP soit au complet, sept autres membres seront désignés, parmi des représentants du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), de l’Union des écrivains marocains, de l’Association des barreaux des avocats du Maroc, du Conseil national des langues et de la culture marocaine, ainsi qu’un ancien éditeur désigné par la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ)(chose qui a été faite) et un journaliste honoraire choisi par le syndicat de la presse.

Excepté la désignation de Mohamed Brini, que Nourredine Miftah  président de la FMEJ vient de confirmer à nos collègues de telexpresse, les 6 autres membres ne sont pas encore désignés. Nos source confirment qu’ils le seront incessamment, et que le seul représentant qui risquerait de manquer, pour un certain temps, serait celui qui devrait être désigné par  Conseil national des Langues et de la Culture Marocaine, inexistant pour l’instant, en attendant la mise en œuvre des dispositions de l’article 5 de la constitution au niveau de la création d’un conseil national, ses prérogatives et le déroulement de ses travaux.

 

- Advertisment -