mardi 23 avril 2024

Crise libyenne : le Maroc accueille une «réunion secrète» entre deux hauts responsables libyens

-

Selon «Sputnik Arabi», le Maroc a accueilli hier, une «réunion secrète» entre le Chef du conseil suprême de l’Etat en Libye, Khaled Al-Michri et le candidat aux élections présidentielles, Aguila Saleh.

 

Une rencontre en toute discrétion. Selon plusieurs sources médiatiques, une réunion «secrète» s’est tenue au Maroc entre le chef du conseil suprême de l’Etat libyen, Khaled Al-Michri et le président du parlement libyen et candidat aux futures élections présidentielles, Aguila Saleh.

Les deux hommes, qui représentent des factions rivales en Libye, ont discuté d’une feuille de route pour la reconstruction libyenne. Selon Sputnik, cette première rencontre entre les deux parties devrait mener à des consultations élargies dans les jours à venir.

 Le Conseil suprême et le parlement libyen affichent tous les deux des positions divergentes quant à la tenue d’élections présidentielles en Libye.  La Haute autorité avait proposé le 24 janvier comme date pour le scrutin tandis que pour le parlement, il serait impossible de tenir les élections à la date prévue.

Depuis la crise libyenne, le Maroc a régulièrement organisé, sous l’égide des Nations Unies, des tables rondes visant à concilier les points de vue et promouvoir le dialogue interlibyen. La participation du Maroc aux discussions relatives à la Libye est d’ailleurs l’une des causes des récentes tensions entre le Maroc et l’Allemagne.

- Advertisment -