jeudi 18 avril 2024

Le procès du rappeur Mouad Belghawat reporté au 16 avril

-

 

 

 

 

Lareleve.ma

 

  Le procès du jeune rappeur marocain, Mouad Belghawat, poursuivi pour « outrage » à la police, a été reporté au 16 avril, a indiqué mercredi à l’AFP une source judiciaire.

 

  « Le procès a été reporté au 16 avril pour permettre à la défense de préparer le dossier, qui est un dossier compliqué », a déclaré Omar Benjelloun, l’avocat du chanteur, après l’audience de mercredi.

 

  Il est accusé « d’outrage à un officier public dans le cadre de ses fonctions et à un corps constitué » sur la base d’une vidéo diffusée sur le réseau social Youtube, où apparaissent des policiers marocains sur fond d’une chanson du jeune rappeur.

 

  Mouad Belghawat, surnommé « Al-Haqed » (le « rancunier ») avait déclaré devant le juge qu’il n’avait pas diffusé cette vidéo et que sur Youtube, « n’importe qui peut diffuser n’importe quoi ».

 

  Mercredi, la défense a demandé la liberté provisoire pour son client, mais le juge a rejeté cette demande après une courte délibération.

 

« M. Belghawat présente toutes les garanties d’un chanteur et d’un artiste connu, a déclaré la défense. Son procès est celui du Mouvement du 20 février « .

 

  En janvier 2012, Mouad Belghawat a été condamné à quatre mois de prison ferme pour coups et blessures, lors d’une querelle de voisinage.

 

Né dans un quartier populaire à Casablanca, Mouad Al-Haqed était magasinier dans une grande surface.

 

- Advertisment -