lundi 22 juillet 2024

SM le roi: « L’initiative d’autonomie constitue la seule voie possible pour un règlement du conflit du Sahara marocain »

-

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a réaffirmé, dans son dernier rapport au Conseil de Sécurité sur le Sahara marocain, rendu public vendredi soir, les fondamentaux de la solution politique à ce différend régional, tels que préconisés par le Conseil de Sécurité dans toutes ses résolutions depuis 2007.

 

Le plus haut responsable onusien a, particulièrement, mis en exergue la position du Royaume au sujet du différend artificiel autour de ses Provinces du Sud, telle qu’établie dans le discours Royal à l’occasion de la célébration du 44éme anniversaire de la glorieuse Marche Verte.

 

Il est à rappeler que, SM le roi Mohammed VI a affirmé, dans un discours adressé à la Nation à l’occasion du 44è anniversaire de la Marche verte, que l’Initiative d’autonomie constitue la traduction concrète de la solution recherchée et « la seule voie possible pour parvenir à un règlement du conflit» autour du Sahara marocain dans le respect total de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale du Royaume.

 

«Sérieuse, crédible, judicieuse dans ses orientations, l’Initiative d’autonomie constitue la traduction concrète de la solution recherchée. En effet, elle est la seule voie possible pour parvenir à un règlement du conflit, dans le respect total de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale du Royaume », a insisté Sa Majesté le Roi dans Son discours.

 

Le Souverain a relevé, dans ce sens, que cette perspective s’est renforcée du fait qu’un nombre sans cesse croissant de pays ne reconnaissent pas l’entité fictive de la RASD, notant que l’Initiative d’autonomie est également confortée par les partenariats et les accords qui lient les grandes puissances ainsi qu’un certain nombre de pays frères et amis du Royaume et qui couvrent toutes ses régions, y compris les Provinces du Sud.

 

SM le Roi a fait savoir que sur la question du Sahara, « le Maroc a toujours affiché une position claire, inspirée par une foi inébranlable dans la justesse de sa Cause et la légitimité de ses droits », soulignant que le Royaume continuera, avec sincérité et bonne foi, à œuvrer, conformément au processus politique exclusivement onusien et aux résolutions du Conseil de sécurité, pour parvenir à une solution politique, réaliste, pragmatique et consensuelle.

 

En définitive, ce nouveau rapport du Secrétaire Général conforte la position du Royaume sur l’ensemble des aspects liés au différend régional sur le Sahara marocain, loin des gesticulations stériles et des machinations fallacieuses des adversaires de son intégrité territoriale. Ces derniers se retrouvent, une nouvelle fois, sur le banc des accusés devant la Communauté internationale pour leurs violations et leurs obstructions qui compromettent depuis plus de 45 ans, l’édification d’un Maghreb Arabe uni, garantissant le développement, la stabilité et l’émancipation aux populations de ses cinq pays.

 

 

- Advertisment -