mercredi 22 mai 2024

Le Sommet arabe de Manama salue des initiatives marocaines en matière de lutte contre le terrorisme et de climat

-

Le 33ème Sommet arabe a appelé, à l’issue de ses travaux jeudi à Manama, à continuer de tirer profit de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains et de l’Institut Mohammed VI de formation des Imams, Mourchidines et Mourchidates.

Dans sa décision relative à « La préservation de la sécurité arabe, la lutte antiterroriste et le développement du système arabe en la matière », le Sommet s’est également félicité de l’initiative du Royaume du Maroc d’abriter le Bureau du programme des Nations unies pour la lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique.

Les dirigeants arabes ont mis l’accent, dans cette même décision, sur l’impératif de s’abstenir d’apporter toute forme de soutien, implicite ou explicite, aux entités ou aux personnes impliquées dans des actes terroristes, y compris les milices ou les groupes armés non étatiques.

Ils ont rejeté toutes les formes de chantage exercées par les groupes terroristes, notamment le fait de tuer les otages, de menacer de les tuer ou de demander rançon, partant de la conviction selon laquelle ces entités armées hors la loi représentent une menace à la sécurité des Etats membres, à leur stabilité et à l’intégrité de leurs territoires.

Dans une autre décision intitulée « Suivi des interactions arabes avec les questions des changements climatiques », le Sommet s’est félicité du bilan positif de la présidence marocaine de l’Assemblée des Nations Unies pour l’Environnement (UNEA-6) au titre de la période 2022-2024.

Cette décision salue les conclusions des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire international, organisées à Marrakech du 9 au 15 octobre 2023, particulièrement celles relatives au financement des actions climatiques et à la mise en œuvre des Objectifs de développement durable.

- Advertisment -