dimanche 16 juin 2024

Enseignement supérieur: vers la création de nouvelles filières numériques au Maroc

-

Une réunion a été tenue par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, en collaboration avec d’autres acteurs, jeudi 16 mars au siège du ministère à Rabat, pour discuter de la possibilité de mettre en place de nouvelles filières.

Cette réunion s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan national pour accélérer la transformation de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation « Pacte ESRI 2030 », en particulier dans son volet relatif à la réforme pédagogique intégrée et globale.

Le réseau des facultés de sciences a collaboré lors de cette réunion dans le but de créer de nouvelles filières qui répondent aux exigences de développement économique et social de notre pays, notamment dans le domaine numérique, rapporte la page officielle du ministère.

Selon la même source, la réunion a été présidée par le coordinateur du réseau des facultés de sciences, ainsi que par les doyens et les responsables des départements d’informatique de ces institutions, en présence des représentants du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique, et le ministère de la Transition numérique et de la réforme administrative.

D’autre part, contactée par nos soins, une source officielle au sein du ministère de l’Enseignement supérieure a déclaré que ces collaborations sont en cours de réflexion pour créer de nouvelles filières axées sur le numérique.

Par ailleurs, la même source a confirmé qu’une autre réunion s’est tenue au siège du ministère à Rabat, présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur  Abdellatif Miraoui, et la ministre déléguée auprès du chef du gouvernement chargée de la Transition numérique et de la réforme administrative, Ghita Mezzour, mardi 14 mars, afin de discuter des possibilités de développement des programmes de formation de l’enseignement supérieur dans le domaine numérique.

La mise en place de ces nouvelles filières témoigne de la volonté des autorités marocaines de se doter d’une main-d’œuvre qualifiée et spécialisée dans le numérique pour accompagner la transformation digitale en cours.

En somme, ces réunions ont pour objectif de renforcer l’offre de formation dans le domaine numérique afin de mieux répondre aux besoins du marché de l’emploi et de favoriser le développement économique et social du pays.

- Advertisment -