mardi 23 juillet 2024

Généralisation du programme « Écoles pionnières »: huit défis à relever

-

Le Observatoire National du Développement Humain a conclu, à partir des résultats de son enquête de terrain sur la phase expérimentale du programme « Écoles pionnières », que la généralisation de ce programme dès la prochaine rentrée scolaire nécessite de relever de nombreux défis résumés en huit principaux enjeux.
Les résultats de l’étude ont également montré qu’il est indispensable d’anticiper les besoins de formation continue et de soutien des enseignants en ce qui concerne l’utilisation de la technologie numérique dans le processus éducatif.
Le troisième défi, mentionné par les participants à l’enquête de terrain, consiste à Institutionnaliser la communication et le suivi administratif et éducatif du programme, et à encadrer cette communication avec une méthodologie administrativement sécurisée et régie par des règles procédurales qui équilibrent la rapidité d’interaction et de partage d’informations avec le cadre administratif reconnu dans le secteur.
Le quatrième défi réside dans l’encadrement de la phase de généralisation du programme avec un système d’indicateurs d’efficacité et le contrôle des processus de mise en œuvre et de réalisation, selon une vision et une théorie du changement partagées par les différents acteurs concernés.
Dans ce même contexte, l’Observatoire a souligné l’importance de valoriser la nouvelle approche adoptée dans la préparation des cours, en tant que cinquième défi, et d’approfondir la recherche sur l’adéquation du découpage temporel des sessions avec la condition de garantir un impact positif sur le processus d’acquisition des élèves.
Les enseignants ont unanimement souligné, dans leurs réponses, la nécessité de l’engagement des familles et des parents d’élèves dans le programme, le sixième défi étant de multiplier les chances de réussite de l’école publique pour influencer positivement le parcours éducatif des élèves.
Concernant le septième défi, les enseignants Interrogés ont exprimé leurs craintes quant à I’impact négatif de la surpopulation sur l’efficacité du programme.
Enfin, pour le huitième défi, ils ont demandé la durabilité du programme à travers une communication continue, des évaluations régulières et une réponse rapide de l’administration aux besoins de maintenance des équipements et de fourniture des établissements en moyens et équipements nécessaires pour anticiper les coupures d’électricité et les difficultés d’accès à l’internet, notamment en milieu rural.
L’Observatoire National du Développement Humain a présenté, mercredi 3 juillet 2024, les résultats de l’enquête de terrain sur la phase expérimentale du programme « Écoles pionnières », soulignant que ce programme constitue un acquis éducatif dont les résultats positifs initiaux doivent être valorisés, bien qu’il présente également des défis.
Les résultats de l’enquête de terrain, présentés par Othmane Kayer, président de l’Observatoire National du Développement Humain, lors d’une conférence de presse, ont révélé un consensus parmi la majorité des participants à l’étude sur la nécessité de consolider les acquis de ce programme, le considérant comme un enjeu collectif pour l’amélioration de l’école publique dans les années à venir.
L’enquête de terrain, menée par l’Observatoire National du Développement Humain à la demande du Ministère de l’Éducation Nationale, du Préscolaire et des Sports, s’est basée sur une méthodologie incluant des entretiens Individuels avec un échantillon aléatoire d’enseignants, d’élèves et de leurs parents, des entretiens de groupe au sein des établissements concernés avec des enseignants de différents niveaux scolaires, et des rencontres comparatives à la fin de chaque phase de l’étude entre les enseignants des établissements bénéficiaires du programme « Écoles pionnières » et leurs homologues des établissements non concernés par le programme.

- Advertisment -