vendredi 21 juin 2024

Famille: les divorces en hausse, les réconciliations en chute

-

La Cheffe de la Division du Parquet général spécialisé relevant de la Présidence du Ministère public, Aziza Handaz, a déclaré que les cas de divorce au Maroc ont connu une augmentation notable entre 2016 et 2021, soulignant une forte baisse des cas de réconciliation.

Handaz a indiqué, lors d’une conférence de presse organisée par l’Association marocaine des femmes juges, ce samedi 11 mars 2023, que le phénomène du divorce connaît une augmentation alarmante dans le Royaume, passant de 72.000 dossiers de divorce en 2016 à 126.000 affaires en 2021.

Lors de cette conférence organisée à l’occasion de la Journée internationale de la femme sous le thème « Médiation et stabilité familiale », Handaz a souligné une forte baisse des cas de réconciliation, qui sont passés de plus de 20.000 en 2016 à 15.000 en 2021.

Les intervenantes ont appelé à renforcer les services de médiation familiale en tant que mécanisme alternatif pour résoudre les conflits familiaux en dehors des tribunaux et ce, en utilisant le dialogue et la négociation pour construire et reconstruire les liens familiaux.

Elles ont souligné que la médiation familiale est une alternative aux tribunaux pour résoudre les conflits familiaux, car elle contribue à maintenir la cohésion familiale, à la protéger de la désintégration et à promouvoir une culture familiale constructive et saine.

- Advertisment -