vendredi 24 mars 2023

Raja-Horoya: l’essentiel de la conférence « rassurante » de Mondher Kebaier

-

Le Raja reçoit ce soir à Casablanca, le Horoya Conakry pour le compte de la 3e journée de Ligue des champions. Vendredi après-midi, l’entraîneur des Verts, Mondher Kebaier a tenu la traditionnelle conférence d’avant-match, où il fait le point sur la situation de l’infirmerie mais parle aussi, et surtout, football.

« Le fait d’enchaîner les matchs tous les 3 jours est une bénédiction pour un groupe neuf comme le nôtre. Cet enchaînement nous permet de mieux travailler nos automatismes pour nous améliorer c’est certain. En revanche, le risque de blessure augmente quand on fait de tels marathons. Nous avons perdu Benjdida, puis Makahasi, c’est le prix à payer« , explique Mondher Kebaier en conférence de presse. 

Conscient de l’importance des 3 points lors du match de ce soir pour permettre aux Verts de garder le rythme et la confiance en Ligue des champions après les deux premières victoires, Mondher rassure les supporters: « J’entends dire que lorsque le Raja reçoit à la maison, c’est généralement un match facile. C’est faux, on se donne les moyens de gagner. Il n’existe pas un match que tu gagne avant de le jouer et nous on se concentre sur les conditions de réussite comme l’état d’esprit, le pressing… on travaille sur tout cela, en équipe avec tous les staff pour continuer d’avoir faim. Faim de duels, faim de victoire…« . 

En tenant un tel discours, Mondher Kebaier confirme toutes les bonnes impressions de ces dernières semaines. Son groupe vit bien, car malgré deux faux pas en Botola après 4 victoires consécutives, le groupe s’est remobilisé pour gagner ses deux matchs en Ligue des champions et le choc face à l’Union Touarga (2-1), un concurrent direct pour le top 4 de la Botola, en milieu de semaine. 

Avec le technicien tunisien, le Raja va mieux sportivement c’est certain et tout les spécialistes ont noté une sérieuse évolution dans le jeu, mais aussi dans l’état d’esprit des joueurs. « Il est important de garder ce bon état d’esprit. Si on se met à traîner des pieds, à marcher et à montrer peu d’engagement, ça va pas le faire » a ajouté le technicien des Verts, qui relève que ses attaquants s’améliorent en terme d’efficacité. « L’essentiel, c’est qu’on arrive à créer des situations dangereuses, des décalages qui mettent à mal les défenses adverses. Mais reste à se montrer efficaces. En ce moment, les joueurs de devant passent tous par une bonne période« . 

Ce soir, les Verts reçoivent le Horoya Conakry en espérant décrocher les 3 points qui permettront à Mondher et les siens de prendre une sérieuse option sur la qualification au prochain tour, avant de se déplacer en Guinée lors de la prochaine journée pour y défier leur adversaire du soir dans des conditions plus compliquées. Pour le moment, le Raja compte 6 points, après deux victoires contre les Vipers et contre Simba.

- Advertisment -