lundi 30 janvier 2023

Khartoum: la coopération judiciaire au centre des entretiens de M. Daki avec le Procureur général du Soudan

-

 Le procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère public, El Hassan Daki, a eu, lundi à Khartoum, des entretiens avec le procureur général de la République du Soudan, Khalifa Ahmed Khalifa, portant notamment sur la promotion de la coopération judiciaire entre les deux institutions.

Dans un communiqué, la Présidence du Ministère public indique que dans le cadre des relations de coopération judiciaire entre la Présidence du Ministère public du Royaume du Maroc et son homologue de la République du Soudan, MM. Daki et Khalifa Ahmed ont convenu de mettre en œuvre un programme de coopération judiciaire entre les deux parquets pour l’année 2023.

Le programme de coopération entre les Ministères publics des deux pays englobe la lutte contre la criminalité, la traite des êtres humains, l’immigration illégale et l’échange de condamnés entre les deux pays, ajoute le communiqué.

Dans une déclaration aux médias, le procureur général de la République du Soudan a indiqué que la visite de M. Daki à Khartoum s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale entre les deux pays et l’activation d’un accord déjà signé portant notamment sur la formation et la qualification des cadres et d’autres domaines de coopération.

De son côté, M. Daki a salué les relations de coopération entre les deux pays, réitérant à cet égard l’activation de l’accord, précédemment conclu entre les deux pays, appelé à renforcer davantage la coopération juridique bilatérale.

De même, il a souligné l’importance d’oeuvrer ensemble dans les domaines de la justice et de la coopération judiciaire afin de perpétuer le principe d’égalité devant la loi, ajoutant que cette visite a été l’occasion de constater les progrès réalisés par le Soudan dans ce domaine.

Dans le cadre de sa visite à Khartoum, M. Daki a rencontré le Chef de l’autorité judiciaire de la République du Soudan, Abdulaziz Fath-Al Rahman, dans les locaux de la Présidence de l’autorité judiciaire.

Au cours de cette rencontre, les deux parties ont évoqué les moyens de développer davantage les relations bilatérales dans le domaine de la justice, notamment en matière de formation et d’échange d’expériences entre les instances judiciaires des deux pays, conclut le communiqué.

- Advertisment -