dimanche 26 mai 2024

Condamné à verser 5 millions de dollars pour avoir arraché le foulard d’une employée

-

 

 

 

 

 

Lareleve.ma-Agences

 

  Une femme américaine originaire du Kansas, convertie à l’Islam depuis 2005, était harcelée depuis des années sur son lieu de travail, l’entreprise de télécoms AT&T. En 2008, les choses sont allées tellement loin que son patron lui a arraché le foulard de la tête.

 

  La femme, Susann Bashir, a porté l’affaire devant les tribunaux. Finalement, son ancien employeur à été condamné à payer cinq millions de dollars (quatre millions d’euros) de dommages et intérêts, plus 120.000 dollars (95.000 euros) de frais salariaux non-versés.

 

  Bashir travaillait depuis 10 ans pour AT&T en tant que constructeur de fibre de verre, un job qui lui rapportait 70.000 dollars par an. Le comportement d’harcèlement a débuté dès qu’elle s’est convertie à l’Islam. Ses collègues lui demandaient si « elle allait faire exploser le bâtiment » ou si elle « était une terroriste ». Son patron faisait régulièrement des remarques dénigrantes sur son foulard, et l’a aussi agressée physiquement.

 

  La femme a introduit une plainte au département des Ressources Humaines de AT&T. Comme cela n’a pas abouti, elle a ensuite porté plainte à la Equal Employment Opportunity Commission, l’équivalent de notre Centre pour l’Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme. La commission a démarré une enquête.

 

Discrimination

 

  Comme les conditions de travail devenaient insupportables pour Susann Bashir, celle-ci a demandé à être déplacée dans un autre service. Sa demande n’a pas été acceptée, elle s’est alors mise en congé maladie pour cause de stress. Après neuf mois d’absence, elle a été licenciée.

 

  Le tribunal du Missouri a jugé qu’il était question de discrimination sur base de la religion. AT&T compte faire appel contre cette décision.

- Advertisment -