lundi 27 mai 2024

Changement climatique : Pourquoi l’avocat est-il peut-être en voie d’extinction ?

-

Les principales régions du monde où sont produits les fruits sont affectées par le changement climatique et le manque d’eau, ce qui laisse craindre une pénurie d’ici 2050

Le changement climatique pourrait entraîner une future pénurie d’avocats, alerte un rapport relayé par The Independent lundi. Les principales régions où sont cultivés les fruits verts voient leur productivité baisser.

En effet, l’avocatier a besoin de beaucoup d’eau pour pousser alors que les températures globales sont en hausse et que les sécheresses tendent à se multiplier. L’enquête indique que les zones où sont cultivés les avocats devraient réduire de 14 % à 41 % d’ici 2050, en fonction de la rapidité du changement climatique.

    « La production devient de plus en plus coûteuse »

Le Mexique, premier producteur mondial, pourrait ainsi voir sa surface de culture potentielle réduite de 31 % d’ici 2050, même si l’augmentation de la température moyenne mondiale se limite à moins de 2 °C. Si elle atteint 5 °C, cette surface pourrait diminuer de 43 %.

Au Burundi, le constat n’est pas plus optimiste. « Le changement climatique est un énorme problème, en particulier pour les cultivateurs d’avocats », a déclaré auprès de The Independent Jolis Bigirimana, cultivateur de la denrée et président de Farmer’s Pride Burundi. « La production d’un avocat devient de plus en plus coûteuse, et ces coûts seront probablement répercutés sur le consommateur », a également averti Honor Eldrige, expert en alimentation durable et auteur du livre Avocado Debate.

   Un soutien financier des Etats

Au Pérou et au Chili, la pénurie d’eau est déjà importante et l’expansion de la production d’avocats a compromis l’accès à l’eau de certains petits exploitants agricoles, a précisé Chloe Sutcliffe, chargée de recherche en horticulture durable à la Royal Horticultural Society. Selon cette dernière, « il est très probable que les effets du changement climatique sur la disponibilité de l’eau exacerberont encore les problèmes de pénurie d’eau dans ces régions ».

Pour répondre à cette situation, l’organisation caritative Christian Aid a notamment appelé à un soutien financier des gouvernements pour les communautés agricoles vulnérables qui dépendent de la culture de l’or vert. En attendant de trouver une réponse écologique à son exploitation ?

- Advertisment -