jeudi 29 février 2024

Santé et protection sociale en 2023 : une évolution guidée par SM le Roi Mohammed VI

-

L’année 2023 a été marqué par l’évolution du secteur de la santé au Maroc, avec des avancées significatives notamment la mise en œuvre du projet de généralisation de la protection sociale.

Le Maroc réalise des progrès dans la concrétisation de la généralisation de la protection sociale, un projet en plein essor guidé par les Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI. Les initiatives clés de ce chantier royal ambitieux, notamment l’extension de la couverture maladie obligatoire (AMO TADAMON), la mise en place du Registre national de la population (RNP), du Registre social unifié (RSU), et le renforcement des infrastructures hospitalières dans divers pôles médicaux régionaux, progressent à une cadence accélérée.

Dans le secteur de la santé, ces efforts se traduisent déjà par des résultats concrets. À la fin d’avril, environ 5 millions de Marocains, incluant professionnels, travailleurs indépendants et non-salariés, bénéficient d’une couverture médicale.

En outre, 9,6 millions d’assurés, y compris les ayants droit, ont intégré le régime d’assurance maladie obligatoire de base, avec une contribution de l’État de 9,5 MMDH à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

L’extension du réseau d’agences de la CNSS, la création de nouvelles agences et la mise en place de partenariats avec des réseaux de proximité renforcent davantage l’accessibilité aux services de protection sociale. Les mécanismes innovants, tels que les Registres nationaux de la population et social unifié (RNP-RSU), basés sur les nouvelles technologies, sont essentiels pour simplifier l’identification des bénéficiaires et rendre le système universel, efficace et inclusif.

Nouvelles infrastructures hospitalières

D’autre part, le Centre hospitalier Universitaire Mohammed VI de Tanger, inauguré en avril, se distingue comme un symbole du développement et de la modernisation du système national de santé. Avec ses 797 lits et des technologies de pointe, il a remporté le prix « Archdaily Awards 2023 » dans la catégorie « Healthcare ».

Dans le même sillage, le projet de construction du nouvel hôpital « Ibn Sina » à Rabat, dont le coup d’envoi a été donné par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en mai dernier a renforcé l’offre sanitaire du Royaume avec une capacité d’accueil de plus de 1.000 lits.

De plus, d’autres CHU sont soit en cours de construction ou prévus dans plusieurs provinces du Royaume, dont Agadir Laayoune, Errachidia, Beni Mellal, Guelmim, et Dakhla-Oued Eddahab.

CNSS : Un investissement de 418 MDH

En 2023, la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) avait prévu un investissement de près de 418 MDH, comparé aux 118 MDH investis en 2022. À fin septembre 2023, le nombre des nouveaux affiliés à l’AMO avait atteint près de 14,1 millions sur un objectif de 22 millions, montrant les réalisations du chantier de généralisation de la protection sociale à cette date.

Le programme incluait l’extension de l’assurance maladie obligatoire (AMO) à 22 millions de bénéficiaires supplémentaires en 2022, l’extension des allocations familiales au profit de 7 millions d’enfants à partir de fin 2023, l’élargissement de la base des adhérents aux régimes de retraite au profit de 5 millions d’actifs à l’horizon 2025, ainsi que la généralisation des indemnités pour perte d’emploi (IPE) à l’horizon 2025.

La CNSS avait accéléré les actions pour atteindre ces objectifs, soulignant que l’extension des allocations familiales et l’élargissement de la base des adhérents aux régimes de retraite seraient réalisés avant fin 2025.

PLF-24 : Augmentation de 9,1% du budget alloué au secteur de la santé

Concernant le Projet de Loi de Finances 2024 (PLF-24), le gouvernement avait décidé d’augmenter le budget alloué au secteur de la santé, atteignant environ 30,7 MDH, soit une augmentation de 9,1% par rapport aux 28,13 MDH de 2023.

Le PLF-24 prévoit la création de 5.500 postes budgétaires, portant le total entre 2017 et 2024 à environ 42.700 postes budgétaires, dont 35.500 pour le secteur de la santé.

Les avancées notables dans la couverture médicale, les infrastructures hospitalières de pointe et les investissements substantiels démontrent une vision stratégique pour un avenir où la santé est au cœur des priorités nationales. Sous la direction éclairée de SM le Roi Mohammed VI, le Maroc trace la voie vers un système de santé moderne, accessible et résilient.

- Advertisment -