mardi 21 mai 2024

ONDA: Projet de développement de l’aéroport Mohammed V à l’horizon 2040-2050

-

L’Office national des aéroports (ONDA) au Maroc a lancé une étude visant à élaborer le schéma et le programme de développement des infrastructures aéroportuaires et terminales de l’aéroport Mohammed V à l’horizon 2040 et 2050. Cette étude se basera sur les orientations de la dernière édition de l’IATA Airport Development Reference Manual (ADRM).

L’ONDA souhaite renforcer son infrastructure aéronautique, en particulier celle de l’aéroport de Casablanca Mohammed V. Actuellement, l’aéroport dispose de deux terminaux avec une capacité totale estimée à 14 millions de passagers par an, ainsi que d’une tour de contrôle de 28 mètres de hauteur. Le développement futur des infrastructures aéronautiques et terminales se fera du côté ouest des terminaux existants, avec la construction d’une nouvelle piste, de voies de circulation et d’installations terminales et de parkings avions, selon ce que rapporte « Aujourd’hui le Maroc ».

La même source ajoute que l’objectif de l’étude est d’établir des prévisions de trafic passagers, bagages et mouvement avions pour les horizons 2040 et 2050, en se basant sur des données économétriques et en prenant en compte les politiques sectorielles et les programmes des principales compagnies aériennes, en particulier la compagnie aérienne Hub Royal Air Maroc. L’étude comprendra également un diagnostic de l’existant, l’évaluation de la capacité actuelle des différents modules de l’aéroport, ainsi que des mesures à court terme pour améliorer la capacité de l’aéroport.

La connectivité routière et ferroviaire actuelle et future sera également prise en compte, avec des recommandations à cet égard. L’aspect environnemental est un point clé du projet, et l’étude devra intégrer les principes de durabilité et de développement durable, tant dans la phase de construction que dans l’exploitation et la maintenance du projet. Des recommandations seront formulées pour optimiser la performance globale de l’aéroport, en réduisant les gaspillages tout au long du projet, en favorisant l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la gestion des déchets, etc.

Notons que l’aéroport Mohammed V est le principal aéroport du Maroc en termes de trafic passagers, mouvements d’avions et fret aérien. Il a traité 10,3 millions de passagers en 2019 et constitue un hub pour les opérations de la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc. En 2019, environ 32% du trafic commercial total au départ de cet aéroport était lié aux vols en correspondance de la compagnie hub, soit environ 1,6 million de passagers sur un total de 3,3 millions.

- Advertisment -