dimanche 21 avril 2024

L'écrivain et chercheur amazigh Mohamed El Manouar tire sa révérence

-

Nous venons d’apprendre la triste nouvelle du décès de lécrivain et grand activiste Amazigh Mohamed El Manouar, qui a rendu l’âme ce lundi 27 août 2018, a l’hôpital Cheikh Zayed de Rabat suite à une longue maladie.

Ancien membre du conseil d’administration de l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM), le défunt est né au village Amednagh, situé a la commune Sidi bou Yehya ( Souq lekhmis Dadès) province de Tinghir.

Fidèlement et sincèrement engagé dans les combats de la cause amazigh, le défunt était un grand penseur, écrivain et un chercheur aguerri par des décennies de recherches et d’investigations sur le terrain dans la vallée de Dadès, sa terre natale qui l’a enfanté.

Une grande perte donc pour le mouvement amazigh, qui viens de perdre, une flamme, un grand penseur, écrivain et un chercheur aguerri par des décennies de recherches et d’investigations sur le terrain dans sa terre natale qui l’a enfanté: la vallée de DADES..

Le défunt a publié plusieurs articles académiques dans plusieurs revues marocaines et étrangères, ainsi que des ouvrages tels que:

– Tamazight: la constitutionnalisation ou la mort.

– Le Sud-Est Marocain: réflexion sur l’occupation et l’organisation des espaces sociaux et politique.. le cas de Dadès..

– Tahmidoucht

– Un regard qui traverse le temps.

– Parcours..

– La passion d’un destin..

Sa thèse « Dadès: de l’organisation sociale traditionnelle à la domination coloniale XIX – XX eme siècles » en 2 tomes reste incontestablement une référence majeure dans l’historiographie marocaine..

Ebranlés par cette triste nouvelle, en ces tristes moments, nous présentons nos condoléances attristées à sa famille, ses proche, ses amis(es) et collègues et  tous le Mouvement Amazigh..

Que Dieu ait son âme en sa sainte miséricorde.

- Advertisment -