jeudi 20 juin 2024

La présentation du Manifeste de l’Indépendance, un événement phare de la lutte nationale (M. El Ktiri)

-

 Le 79ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l’Indépendance est un événement phare marquant l’épopée de la lutte pour recouvrer la liberté et l’indépendance, la souveraineté nationale et parachever l’intégrité territoriale du Royaume, a souligné le Haut Commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, El Mostapha El Ktiri.

Intervenant lors d’un meeting organisé mercredi à Rabat par le Haut Commissariat pour marquer cet anniversaire, M. El Ktiri a relevé que la présentation du Manifeste de l’Indépendance a marqué une étape historique importante ayant marqué d’une pierre blanche l’histoire de la résistance et de la lutte pour la liberté, consacrant ainsi la victoire de la détermination d’un peuple soudé derrière son Roi et leur communion pour la défense de l’intégrité territoriale du Royaume.

Il a, à cet égard, noté l’importance de célébrer cet anniversaire eu égard à sa signification dans le processus de lutte nationale pour la liberté et l’indépendance, et la concrétisation de l’unité nationale et la défense des sacralités et des constantes de la nation, faisant remarquer qu’il s’agit d’une occasion pour contempler les leçons et les valeurs dont cet événement est porteur.

Pour M. El Ktiri, la célébration de cet anniversaire est l’occasion de rendre hommage à la vaillance des hommes de la résistance nationale et des membres de l’Armée de libération qui se sont sacrifiés pour libérer la patrie du joug du colonialisme et préserver la dignité et la fierté du peuple marocain.

Le Manifeste de l’Indépendance comprenait un ensemble de revendications politiques, dont celles qui ont trait à la politique générale et qui prévoient, entre autres, l’indépendance du Maroc sous le règne du Souverain légitime du Royaume Sidi Mohammed Ben Youssef et l’adhésion du Maroc à la Charte atlantique. Le second volet des revendications porte sur la politique interne incarnée par la détermination du Sultan à mener une large dynamique de réformes, appuyée sur un système politique de la Choura similaire à celui des pays arabes et islamiques de nature à préserver les droits et devoirs de toutes les franges de la société marocaine.

Ce glorieux anniversaire renvoie à l’histoire de la résistance marocaine au fil des siècles où le Royaume a su combattre avec force, détermination, courage et héroïsme toutes les convoitises expansionnistes qui ont fini par répartir le pays en zones coloniales avec le protectorat français dans le centre, l’occupation espagnole au nord et au sud et le maintien sous un régime international de la ville de Tanger. Ce morcellement du territoire a rendu difficile la mission du mouvement national donnant lieu à une longue lutte acharnée du Trône et du peuple. Cette période fut jalonnée de sacrifices et d’événements décisifs, dont le soulèvement contre le dahir de ségrégation dit « le dahir berbère » de 1930, la présentation au gouvernement français d’un plan de réformes (1934 et 1936), puis la présentation du Manifeste de l’Indépendance le 11 janvier 1944.

Le programme de ce meeting comprenait aussi l’organisation d’une conférence sur le « Manifeste du 11 janvier 1944, lectures et approches », lors de laquelle les intervenants ont mis l’accent sur les contextes national et international de cet événement.

A cette occasion, un hommage a été rendu à plusieurs membres de la famille de la résistance et de l’armée de libération de la région de Rabat. De même, des aides financières ont été remises à des anciens résistants et aux veuves de certains membres de la famille de la résistance.

- Advertisment -