jeudi 18 avril 2024

Al Haouz : Une journée de communication autour de la mobilisation sociétale pour la scolarisation des filles

-

 « La scolarisation, une responsabilité sociétale » est le thème d’une rencontre de communication autour de la caravane régionale visant la mobilisation sociétale et l’encouragement de la scolarisation, notamment des filles.

Organisée par l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Marrakech-Safi, en coordination avec la province d’Al Haouz et en partenariat avec la présidence du ministère public, et avec le soutien de l’UNICEF et la Principauté de Monaco, cette caravane s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre 51-17, notamment l’article 19 relatif à l’obligation de la scolarisation des enfants à l’âge de 4-16 ans et en application de la Déclaration de Marrakech 2020.

Placée sous le thème « la scolarisation, une responsabilité sociétale », cette initiative rentre aussi dans le cadre des engagements contenus dans la convention de partenariat et de coopération entre le ministère de tutelle et la présidence du ministère public dans le domaine de l’application de l’obligation de l’enseignement de base et la lutte contre le phénomène de l’abandon scolaire en vue de contribuer à éradiquer le mariage des mineures, ainsi que la mise en œuvre de la circulaire conjointe n° 027/21 entre le ministère de l’Education nationale, du préscolaire et des sports et celui de l’Intérieur au sujet de la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre au niveau territorial.

Intervenant à cette occasion, le directeur de l’AREF de Marrakech-Safi, M. Ahmed Karimi, a relevé que l’académie place la lutte contre l’abandon scolaire au cœur de ses préoccupations et adhère fortement à la réalisation de l’obligation de l’éducation et de l’enseignement, qui reste tributaire de la mise en œuvre de plusieurs programmes et projets visant l’extension de l’offre scolaire, sa diversification et le renforcement des programmes de soutien social.

Il s’agit aussi d’instaurer des cours de soutien scolaire, de diversifier les filières scolaires et d’assurer la scolarisation et le rattrapage pour ceux qui ont abandonné l’école à travers les programmes d’éducation non formelle et les centres de 2è chance-nouvelle génération, a-t-il insisté.

L’organisation de cette rencontre régionale représente une occasion pour la valorisation des réalisations dans le cadre de la convention de partenariat et de coopération entre le ministère de tutelle et la présidence du ministère public, qui représente un prélude pour la mise en œuvre des dispositions de la Déclaration de Marrakech 2020 visant la lutte contre l’abandon scolaire et le mariage des mineures.

Dans ce sens, il a fait savoir que la rencontre représente une occasion pour mettre en exergue les réalisations dans la région dans le cadre de la Caravane de mobilisation sociétale pour l’année scolaire 2021-2022, relevant que les efforts des différents intervenants ont permis le retour aux bancs de l’école de 1.679 enfants dans le primaire, 2.673 dans le secondaire collégial, 824 dans le secondaire qualifiant, alors que les taux d’insertion des lauréats des centres de deuxième chance et les écoles de deuxième chance de nouvelle génération ont atteint respectivement 55,81% et 64,71 %.

Dans ce sillage, M. Karimi s’est félicité de la coordination et de l’adhésion active des autorités locales, des communes territoriales, des secteurs gouvernementaux et de l’ensemble des acteurs éducatifs, en plus des associations de la société civile et des différents partenaires du système éducatif, saluant le soutien apporté par l’UNICEF aux programmes de lutte contre l’abandon scolaire et l’encouragement de la scolarisation des filles en milieu rural, ainsi que les programmes d’éducation non formelle, en plus du partenariat avec la principauté de Monaco, qui contribue à la mobilisation et le changement à travers le programme « Accompagnement des adolescents et des jeunes dans leur transition de l’adolescence à l’âge adulte ».

- Advertisment -