vendredi 14 juin 2024

Migration : tentative de passage en force des grillages de Melilla

-

 

 

Lareleve.ma

 

  Environ 200 migrants venus d’Afrique noire ont tenté lundi de s’approcher de la barrière grillagée séparant le Maroc de la ville occupée de Melilla, selon la préfecture, dernière en date des nombreuses tentatives de passages en force depuis fin août.

 

  «Alertée de ce mouvement d’immigrants en direction du grillage de Melilla, la Garde civile a établi, par précaution, une zone de sécurité renforcée autour de celui-ci», explique la préfecture de Melilla dans un communiqué.

 

 «Le groupe d’immigrants subsahariens n’est cependant pas parvenu à atteindre le grillage grâce à la coopération des forces marocaines qui ont réussi à les contrôler», ajoute-t-elle.

 

  Les villes occupées, de Ceuta et Melilla, toutes deux à la pointe septentrionale du Maroc, constituent les seules frontières terrestres entre l’Afrique et l’Europe. Après une accalmie de la pression migratoire ces dernières années, l’Espagne avait dû renforcer fin août son dispositif de sécurité à Melilla, en rehaussant notamment son grillage-frontière, après le passage en force d’une soixantaine de clandestins.

 

  Depuis, des centaines d’autres migrants, qui attendent massés du côté marocain, ont tenté de forcer la frontière à plusieurs reprises.

 

  Les tentatives d’arrivées par la mer vers les côtes espagnoles, le plus souvent sur des canots de fortune, se sont également intensifiées ces dernières semaines, notamment parce que les passeurs veulent profiter des derniers beaux jours avant l’hiver, selon les autorités espagnoles.

 

  Fin octobre, au moins 16 immigrants clandestins étaient morts en tentant de gagner les côtes espagnoles depuis le Maroc.

- Advertisment -