mercredi 28 février 2024

Des gravures préhistoriques du soleil détruites par des salafistes

-

 

 

Lareleve.ma-AFP

 

  Des gravures sur pierre remontant à plus de 8.000 ans ont été détruites par des salafistes dans les montagnes du Haut-Atlas, dans le sud du Maroc, a affirmé mercredi à l’AFP le responsable d’une ONG locale.

 

  «Ces gravures sur pierre représentant le soleil sont vieilles de plus de 8.000 ans. Elles ont été détruites il y a quelques jours par des salafistes», a expliqué Aboubakr Anghir, de la Ligue amazighe des droits de l’Homme (LADH), confirmant une information du journal As-Sabah de mercredi.

 

  «L’une des gravures est appelée ‘la plaque du soleil’ et elle est antérieure à la présence des phéniciens au Maroc. Elle se trouve sur un site archéologique connu, dans la plaine de ‘Yagour’» près de Marrakech, à 20 km du Toubkal, le sommet le plus élevé du royaume » (4.167 m), a-t-il poursuivi.

 

  «Il y a quelques groupuscules salafistes dans cette région et ce n’est pas la première fois que des sites anté-islamiques sont attaqués. Nous avons envoyé un courrier au ministère de la Culture, mais sans réponse pour l’heure », a-t-il encore précisé.

 

  La représentation du soleil est considérée par certains mouvements extrémistes comme une représentation d’une divinité et une «idolâtrie», contraire à l’unicité de Dieu.

- Advertisment -