vendredi 21 juin 2024

Toulouse: le suspect est mort après avoir résisté

-

       

      

 

 

Lareleve.ma-Agences

 

  Le présumé tueur en série qui était retranché à Toulouse (sud-ouest de la France) est mort après avoir résisté aux policiers qui progressaient jeudi dans son appartement vers 10H30 GMT, a-t-on appris de source policière.

 

  Les échanges de tirs — 300 cartouches au total — ont fait un blessé parmi les policiers, et deux autres choqués, d’après des sources policières qui avaient dans un premier temps fait état de trois blessés. Le suspect, qui s’était retranché dans la salle de bains de l’appartement, était porteur d’une sacoche au contenu indéterminé, selon ces sources.

 

  Des rafales de tirs très nourries et des détonations ont été entendues pendant cinq minutes près de l’appartement où était retranché depuis 32 heures Mohamed Merah, un Français qui a revendiqué au nom d’Al-Qaïda l’assassinat de sept personnes depuis le 11 mars à Toulouse et Montauban.

 

  Jeudi matin, le ministre de l’Intérieur Claude Guéant avait répété que les autorités souhaitaient le prendre vivant pour pouvoir l’interroger et le juger, mais avait émis l’hypothèse qu’il soit mort car il n’avait pas donné de signe de vie pendant la nuit.

 

  La position de Mohamed Merah, 23 ans, s’était radicalisée depuis mercredi soir, avait déclaré le ministre, selon qui le meurtrier présumé avait affirmé vouloir mourir les armes à la main.

 

  Après une alternance de tentatives d’approches policières repoussées par les coups de feu du suspect et de longs pourparlers par talkie-walkie, les policiers avaient engagé mercredi soir une guerre d’usure.

 

  Les policiers avaient notamment fait retentir des détonations près de son appartement depuis mercredi soir pour l’affaiblir.

 

  Avant de mourir dans l’assaut donné par le Raid, l’unité d’élite de la police française, Mohamed Merah s’était signalé en s’épanchant beaucoup auprès de ses interlocuteurs policiers. Il s’était vanté d’avoir été formé par Al-Qaïda, d’avoir accepté une mission pour le réseau en France, toujours agi seul et mis la France à genoux.

 

  Le jeune homme, qui aurait donc tué de sang-froid trois enfants et un enseignant juifs lundi et trois parachutistes, les 11 et 15 mars, s’apprêtait à nouveau à frapper et à tuer un soldat de plus mercredi, selon des sources proches de l’enquête.

 

 

Mohamed Merah est mort, annonce Claude Guéant

 

 

  Mohamed Merah, le suspect des fusillades de Toulouse et Montauban, est mort lors de l’intervention des forces de l’ordre, a annoncé jeudi le ministre de l’Intérieur Claude Guéant devant la presse à Toulouse. Deux policiers ont été blessés, dont l’un au pied, a-t-il dit.

 

  Après avoir tiré avec « une extrême violence » sur les forces de l’ordre qui ont riposté, le jeune homme, caché dans la salle de bain, s’est jeté par la fenêtre de l’appartement toulousain où il était retranché et a été « retrouvé mort au sol ».

 

  Le suspect était retranché dans cet appartement du quartier de la Côte Pavée depuis 3h10 mercredi matin. De nombreux tirs et détonations avaient été entendus dans le périmètre de sécurité pendant cinq minutes vers 11h30.

 

  Claude Guéant a souligné que le dernier contact entre les négociateurs du RAID et le suspect mercredi soir avait révélé son « extrême dangerosité ». « Il a indiqué qu’il ne se rendrait pas et qu’il ne se laisserait pas faire, que s’il était pris, il tuerait des policiers », a-t-il poursuivi.

 

  Décision a donc été prise jeudi matin de l’interpeller et à 10h30, « des grenades ont été envoyées, comme d’autres l’avaient été précédemment dans la nuit », a raconté le ministre de l’Intérieur.

 

  « Aucune réaction ne s’est manifestée. Les fonctionnaires du RAID ont alors entrepris d’entrer dans l’appartement », a-t-il poursuivi. Selon lui, « des moyens techniques de vidéo ont alors été introduits pour inspecter différentes pièces de l’appartement ». « Il restait la salle de bains, et c’est au moment où le moyen d’investigation a été introduit dans la salle de bains que le tueur a tiré avec une extrême violence ». Les hommes du RAID n’avaient « jamais vu un assaut de cette violence », a-t-il précisé.

 

  Ils ont « tenté bien sûr de se protéger ». « A la fin, Mohamed Merah a sauté par la fenêtre avec une arme à la main en continuant de tirer, il a été retrouvé mort au sol », a annoncé Claude Guéant.

 

 

- Advertisment -