jeudi 29 février 2024

Al Haouz : L’USAID lance huit nouveaux projets associatifs

-

Le programme de développement économique et social inclusif dans la région Marrakech- Safi a lancé, mercredi à Tahanaout (province d’Al Haouz), huit nouveaux projets associatifs, financés par l’USAID, dans le but de consolider les efforts des pouvoirs publics pour faire face aux répercussions du séisme du 8 septembre dernier.

Le lancement de ces projets a eu lieu lors d’une réunion de coordination entre des organisation de la société civile, organisée par ledit programme en partenariat avec l’espace associatif d’Al Haouz, et grâce au concours des autorités régionales et provinciales.

Ces projets nécessitant la mobilisation d’une enveloppe budgétaire de près de 2 millions de DH, portent sur l’aptitude à l’employabilité, le leadership entrepreneurial, l’animation culturelle, la promotion des droits de la femme et de celles en situation de difficulté.

Ils cibleront plusieurs communes territoriales au niveau d’Al Haouz qui ont été profondément touchées par le séisme et ce, dans le cadre de l’accompagnement des efforts de reconstruction et de lutte contre les répercussions de cette catastrophe naturelle.

Dans une allocution de circonstance, le directeur par intérim de l’USAID, Juan Carlos Rodriguez, a indiqué que l’objectif commun est d’apporter l’appui à la société civile afin qu’elle soit en mesure de jouer son rôle dans la promotion des zones touchées par le séisme du 8 septembre dernier et ce, dans le cadre des efforts colossaux menés sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Après avoir salué les multiples actions et initiatives entreprises jusqu’à l’heure actuelle, il a fait savoir que l’USAID se fixe pour objectif de consolider les efforts d’aide et d’assistance déjà déployés

De son côté, le directeur du programme Développement économique et social inclusif dans la région Marrakech- Safi, Ahmed Jazouli a relevé que le travail avec les organisation de la société civile et l’appui constant à cet élan de solidarité national avec les provinces touchés par le séisme vise à renforcer les capacités des associations bénéficiaires pour qu’elles soient plus fortes et davantage efficaces dans leurs actions et activités.

Dans la foulée, il a souligné l’importance de la coopération entre les associations et les autorités publiques, les communes territoriales en vue d’une complémentarité des efforts et la garantie d’un impact considérable dans les faits.

De son côté, Mme Sawsan Étayai, vice directrice du programme a indiqué que la finalité ultime du financement de ces projets associatifs est de soutenir l’action menée actuellement dans le cadre du renforcement de la politique de proximité concernant le programme national de reconstruction des zones impactées par le séisme.

Cette rencontre a été aussi l’occasion pour les associations bénéficiaires de primes, de coordonner avec le reste des associations partenaires pour la mise en œuvre des activités et des objectifs des projets financés, soit en moyenne 4 associations pour chacune de celle bénéficiaires ce qui permettra, dans une première étape, d’atteindre un total de 32 associations.

Le programme de développement économique et social inclusif dans la région Marrakech- Safi relevant de l’USAID s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la coopération Maroc- USA mis en œuvre pour la période 2022-2027.

Ce programme se fixe pour objectif à consolider le rendement et les capacités des communes territoriales au niveau de la préfecture de Marrakech et des provinces relevant de la région à travers la promotion et la consolidation de la gouvernance participative, l’amélioration des opportunités économiques et du niveau de vie des citoyennes et citoyens notamment, les femmes, les jeunes et les personnes en situation de handicap.

Ce programme s’articule en deux axes majeurs dont le première a pour but de renforcer la transparence, l’amélioration du rendement, la promotion de la gestion axée sur les résultats dans les communes territoriales, l’appui au rôle des instances consultatives au niveau du Conseil de la région et des collectivités territoriales à l’échelle régionales, l’encouragement de l’association des citoyennes et citoyens au processus d’évaluation des politiques publiques régionales, le renforcement des capacités de plaidoirie des acteurs de la société civile.

Quant au second axe, il porte sur l’appui aux opportunités de développement et d’inclusion économique à travers l’adaptation des formations avec les besoins du marché de l’emploi, l’encouragement des initiatives d’investissement et d’entrepreneuriat pour renforcer les chaînes de production porteuses de grandes opportunités de développement au niveau régional.

- Advertisment -