jeudi 20 juin 2024

Andrey Rublev s’impose à Monte-Carlo, son premier Masters 1000

-

Le Russe Andrey Rublev, 6e mondial, a remporté dimanche le tournoi de Monte-Carlo en battant en finale le Danois Holger Rune (9e) 5-7, 6-2, 7-5, et ainsi décroché son premier titre en Masters 1000.

« Je ne sais pas quoi dire… Dans la troisième manche, à un moment j’ai pensé que je n’avais plus de chance de gagner », a commenté Rublev qui a failli être mené 5-1 dans la manche décisive avant de retourner la situation.

« Je ne sais pas comment j’ai fait. J’ai essayé de jouer jusqu’au bout parce que mes deux dernières finales (de Masters 1000) j’avais baissé les bras. Cette fois, je me suis dit que même si je devais perdre, il fallait au moins que je me batte jusqu’au bout », a-t-il ajouté.

Privé de drapeau, le Russe a néanmoins profité du soutien du public et l’en a remercié: « En venant du pays d’où je viens, recevoir un tel soutien international, c’est énorme », a-t-il lancé.

A 25 ans, Rublev décroche le plus beau titre de sa carrière, après avoir joué deux finales de cette catégorie de tournois, à Monte-Carlo déjà, en 2021, et à Cincinnati, la même année.

Les deux joueurs s’étaient affrontés à deux reprises: le Danois s’était imposé l’an dernier au Masters 1000 de Paris en quarts de finale avant de remporter le tournoi en battant en finale Novak Djokovic. En janvier, c’est Rublev qui s’était imposé à l’Open d’Australie en 8es de finale. Après avoir sauvé deux balles de match, il avait bénéficié de l’aide du filet pour marquer le dernier point.

Dimanche, le match entre ces deux cogneurs au tempérament de feu n’a pas tenu toutes ses promesses, en particulier comparé au bras de fer australien.

Après un échange de mises en jeu en milieu de premier set, Rune a remporté la première manche en bénéficiant d’une grosse faute directe de Rublev sur la balle de break du dernier jeu.

Le Russe a immédiatement pris l’avantage dans la deuxième manche pour mener 2-0, mais Rune est revenu à 2-2. Dans la foulée, Rublev a enchaîné quatre jeux pour égaliser à un set partout.

Rune a semblé s’envoler vers la victoire dans la troisième manche: il a mené 3-0 et a eu une balle de double break pour mener 5-1.

Mais c’est le Russe qui a aligné trois jeux d’affilée puis a réussi le break -en profitant de l’énervement de son adversaire qui a notamment manqué deux smashs d’affilée- pour mener 6-5 et servir pour le match. Il s’est donné trois balles de match consécutives et a conclu sur un ace sur la deuxième.

- Advertisment -