jeudi 13 juin 2024

Six laboratoires du CNESTEN accrédités selon le référentiel NM ISO/CEI 17025

-

Six laboratoires du Centre d’Études Nucléaires de la Maâmora (CENM), relevant du Centre national de l’Énergie, des Sciences et des Techniques nucléaires (CNESTEN), ont été accrédités par l’organisme accréditeur national SEMAC selon le référentiel NM ISO/CEI 17025, version 2018, a annoncé lundi le CNESTEN dans un communiqué.

Intervenant dans le cadre du renforcement du système management de la qualité du CNESTEN, cette accréditation le consacre parmi les premières institutions à l’échelle africaine à avoir cette distinction pour la grandeur des rayonnements ionisants au niveau de ses laboratoires d’essais et d’étalonnage, selon la même source.

Il s’agit, précise le communiqué, du Laboratoire des analyses des isotopes stables dans les échantillons d’eau : Détermination des rapports des isotopes stables en hydrogène (2H/1H) et en oxygène (18O/16O) dans les eaux naturelles et les eaux potables, en utilisant la méthode de la Spectroscopie d’Absorption Laser; du Laboratoire d’analyse du Tritium dans les eaux naturelles et potables, moyennant la méthode par Enrichissement Électrolytique et Scintillation Liquide et du Laboratoire de mesurage des activités alpha globale et bêta globale des eaux non salines par la méthode de comptage par Scintillation Liquide.

Il est également question du Laboratoire de mesure de la radioactivité par spectrométrie Gamma dans des échantillons de sol, du Laboratoire de dosimétrie pour le domaine d’essai des dosimètres individuels OSL portés sur le tronc (Équivalent de dose individuel Hp (10)) et du Laboratoire d’étalonnage Gamma des instruments de mesure en rayonnement ionisant (Radiamètres & dosimètres électroniques), en débit de kerma dans l’air ka (Cobalt 60 et Césium 137), débit d’équivalent de dose ambiant H*(10) (Cobalt 60 et Césium 137) et débit d’équivalent de dose Hp(10) (Cobalt 60 et Césium 137), précise le CNESTEN.

Une telle distinction, qui constitue une reconnaissance de conformité aux exigences de compétence, d’impartialité et de cohérence d’activité, est de nature à permettre d’authentifier les services rendus par le CNESTEN à ses différents partenaires, nationaux et étrangers, en maintenant l’excellence scientifique, contribuant ainsi à une meilleure réputation du Centre et à la pérennisation de ses activités selon un standard international, conclut le communiqué.

- Advertisment -